Cet article date de plus de six ans.

"Monsieur le Président" : quand un écolier de Mayotte écrit à François Hollande

écouter (5min)
Le journal des Outre-mers nous emmène cette semaine à Mayotte, où un écolier a lancé un appel au président de la République, à La Réunion pour une compétition d'athlétisme, à Tahiti où un bidonville se mobilise contre un promoteur chinois et à Nouméa, qui attend la visite de Manuel Valls.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Visite d'école de la Ministre déléguée aux affaires européennes, George Pau-Langevin, en février 2014 à Mayotte © Xavier Gauthier / MAXPPP/MAXPPP)

Sa lettre envoyée de Mayotte a fait le tour des réseaux sociaux pendant la grève générale sur l’île : Robin, élève à Majicavo, avait écrit au Président de la République en février pour déplorer l’état général de son école et le manque de mobilier. Cette semaine, sa classe a reçu une trentaine de chaises, payées par la municipalité. Mais l’Elysée aurait fait pression pour que les procédures soient accélérées.  

Des écoliers qui courent avec des champions, ça s’est passé jeudi sur l’île de la Réunion, à deux jours du meeting d’athlétisme de Saint-Denis, qui accueillait hier 250 athlètes.

Direction l’océan Pacifique, où des ex-propriations se passent difficilement pour laisser la place à un gigantesque complexe touristique à Punaauia, sur la côte ouest de Tahiti.

Et puis Manuel Valls se rend en Nouvelle-Calédonie mercredi, à moins de deux ans de la fin du délai prévu pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination. Sur fond de polémique sur les listes électorales. Le Premier ministre doit aussi évoquer la forte baisse des cours du nickel, dont ce territoire abrite le quart des ressources mondiales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.