Cet article date de plus de six ans.

Le journal des Outre-mers. Emmanuel Macron pour la première fois en Nouvelle-Calédonie du 3 au 5 mai

30 ans après les accords de Matignon, Emmanuel Macron sera en Nouvelle-Calédonie jeudi 3 mai pour une visite de trois jours placés, selon l'Elysée, sous le signe de la mémoire et de l'avenir.

Article rédigé par franceinfo, Jean-Marie Chazeau
Radio France
Publié
Temps de lecture : 4 min
Une visite en Nouvelle-Calédonie pour la toute première fois pour le président qui même a titre personnel ne s'est jamais rendu sur le caillou. (LUDOVIC MARIN / AFP)

A six mois tout juste du référendum d'autodétermination du 4 novembre 2018, Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie jeudi 3 mai pour une visite de trois jours, 30 ans après les événements tragiques de la grotte d’Ouvéa, qui avaient abouti aux accords de Matignon puis de Nouméa. Et 20 ans après l’inauguration d’un bâtiment signé Renzo Piano : le centre Tjibaou, qui semble bien résister aux assauts du temps.  

Le centre culturel Tjibaou expertisé 20 ans après sa construction. (NOUVELLE CALEDONIE 1ERE)

Le centre culturel Tjibaou, dernier des grands travaux de Mitterrand

Le centre culturel Tjibaou, près de Nouméa, c’était le dernier des grands travaux de François Mitterrand, et un hommage à la culture kanak, prévu par les accords de Matignon. Conçu par l’architecte Renzo Piano et inauguré en 1998, il aligne 10 hautes structures inspirées des cases traditionnelles, alliant métal et bois, qui viennent d’être expertisées. Conclusion : le bâtiment vieillit plutôt bien. Reportage de Lorelei Aubry pour la 1ère en Nouvelle-Calédonie.

Retour des algues sargasses aux Antilles

Aux Antilles, l’invasion des algues sargasses reprend de plus belle, avec sa pollution visuelle et ses émanations d’hydrogène sulfuré. Écoles fermées, riverains incommodés, pêcheurs empêchés et fuite des touristes. Le gouvernement a annoncé 1,7 million d’euros pour financer le nettoyage, un peu plus que l’an dernier, mais une somme jugée dérisoire par des élus martiniquais et guadeloupéens, qui réclament une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.  

Tempête Fakir à La Réunion, deux morts

 À La Réunion, cette reconnaissance a été demandée par le préfet après le passage de Fakir, une tempête tropicale tardive pour la saison dans l’océan Indien, et qui a fait deux morts. Meteo France avait mal anticipé son impact, et va aligner son système d’alerte sur celui des Antilles. Les dégâts sont importants sur les routes et dans les maisons envahies par les eaux. Reportage à Saint-André de Stéphane Enilorac, Réunion la 1ère.

Jazz à Tahiti

Et puis à Tahiti, a eu lieu le premier festival de jazz au Conservatoire artistique de Polynésie. Près de 300 personnes sont venues apprécier le spectacle offert gracieusement en ouverture, à ciel ouvert. Découvrant pour beaucoup une musique peu écoutée à Papeete, comme en témoigne les spectateurs.   Impressions recueillies par Hepua Teuira, de la 1ère en Polynésie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.