Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie veut faire avancer le dialogue entre indépendantistes et non-indépendantistes

Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie, du 24 au 26 juillet : une visite pour séduire et rapprocher toutes les parties.
Article rédigé par France Info - Thierry Belmont
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Le président Emmnauel Macron serre la main de Louis Mapou, président indépendantiste du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, mardi 25 juillet 2023, à Nouméa. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)

Emmanuel Macron était en visite en Nouvelle-Calédonie, du 24 au 26 juillet. Quelques annonces phares, mais le président a surtout voulu faire avancer le dialogue entre indépendantistes et non-indépendantistes, sur la question de l’avenir institutionnel. Le bilan du déplacement du chef de l’Etat sur le Caillou, avec Coralie Cochin.

La Réunion : campagne de dératisation pour protéger le tuit-tuit, un oiseau endémique de l'Île

En 20 ans de lutte contre les rats, la population de tuit-tuits, oiseaux endémiques de l’île de la Réunion, a été multipliée par huit. La Société d’ornithologie lance une campagne de dératisation dans la forêt de la Roche Écrite, le but : permettre au tuit-tuit de se reproduire, à l’abri de son principal prédateur. Pour mener à bien son projet, l’association recherche de nombreux bénévoles. Patrick Ramoudou.

                                         ---------------------------------------------------

Elles se donnent en spectacle au large des côtes réunionnaises : les baleines à bosse sont venues en nombre mettre bas, dans les eaux chaudes de l’océan Indien. Cette année, 160 ont été recensées depuis le mois de mai, autour de l’île. C’est trois fois plus que l’an passé.

Une boulangerie éphémère particulière a ravi Martiniquais et touristes 

Fort-de-France, le chef-lieu de la Martinique a accueilli durant plusieurs jours, une boulangerie éphémère. Des marchandes, venues de la Caraïbe, ont proposé des spécialités de pains et de gâteaux à base de "légumes pays". Reportage de Pierre-Yves Honoré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.