Le journal de la culture, France info

Le festival " Visa pour l'image " s'ouvre demain à Perpignan

Le tour du monde en photos, le plus grand festival de photjournalisme " Visa pour l'image " s'ouvre demain à Perpignan. Autre sujet abordé dans le journal de la culture: Xavier Beauvois en mode comédie : le réalisateur présente son dernier fillm à la Mostra de Venise et puis les kiosques à musiques parisiens connaissent une deuxième jeunesse grâce au festival Kiosquorama.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Visa pour l'image)

Visa pour l'image à Perpignan

Le typhon aux philippines, les enfants des favelas brésiliennes, la crise en Ukraine, des sujets moins connus comme cette ligne ferroviaire à l'extreme est de la Russie qui relie des villages coupés du monde des photos et autant de témoignages sur l'état du monde sont à voir à Perpiganan.

L'une de sprincipales expo propose un retour sur la guerre du Vietnam. Elle s'appelle  " Ceux du Nord " et montre le conflit vu par quatre reporters nord vietnamiens.

Visa pour l'image, c'est aussi des clichés d'actualités rapporté par des photojournalistes parfois au péril de leur vie. Camille Lepage étaient de ceux-là. La jeune reporter est morte en Centrafrique en mai dernier, le festival lui rend hommage, un prix à son nom va être crée.   

Du cinéma à la Mostra de Venise

Xavier Beauvois a présenté hier "La rançon de la gloire". Benoit Poelvoorde et Roschdy Zem incarnent deux escrocs qui espèrent toucher le pactole en volant le cercueil de Charlie Chaplin. L'histoire est vraie!  Et après le succès de " Des hommes et des dieux " , Xavier beauvois s'essaie à la comédie avec brio. Xavier Beauvoix premier des quatre films français en lice pour Le Lion d'Or à Venise.

Le festival Kiosquorama débute ce week-end à Paris

C'est bientôt la rentrée, oui il fait un temps d'automne. On se remonte le moral en musique au festival Kiosquorama qui s'installe de nouveau à Paris et en banlieue ce week end jusqu'au 4 octobre.

C'est la sixième édition cette année, le concept a été exporté à Lisbonne et à Bruxelles. Le festival redonne vie à 19 kiosques à musique.

Des concerts gratuits de toutes sortes avec de la musique bien sûr mais aussi des expositions d'art contemporain,une sensibilisation au développément durables avec des ateliers.

(© Visa pour l'image)