Le journal de l'éco, France info

Pas de problème d'emprunt pour la France dégradée

Une journée test aujourd'hui sur les marchés financiers après la dégradation de la note de la France

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 

Une journée test aujourd'hui sur les marchés financiers après la dégradation de la note de la FranceVisiblement la perte du triple A décidée vendredi par l'agence Standard and Poors n'a guère émus les marchés financiers. La France a réussit à emprunter aujourd'hui sans difficulté et sans augmentation des taux presque 8 milliarsd et demi d'euros. Il est vrai que l'agence Moody's avait annoncé en début de journée qu'elle maintenait la meilleure note pour la France. Elle reste sous surveillance mais elle ne decidera de changer ou pas la note que d'ici la fin du premier trimestre.  En revanche toutes les entreprises et agences publiques risquent elles aussi d'être dégradées à leur tour, leur caution étant moins solide qu'il y a trois jours. En toute logique, aucune entreprise publique ne peut être mieux notée que l'Etat qui lui sert de garantie. Les collectivités locales multiplient elles les appels aux marchés pour se financer sans avoir à passer par les banques. Soucieux de diversifier ses sources de financements toujours plus chers auprès des banques, le Conseil Régional  du Limousin se prépare à lancer un nouvel emprunt obligataire après avoir collecté l'an dernier près de 26 millions d'€uros en grande partie auprès des habitants de la région... qui avait été séduits par l'idée d'injecter leur épargne dans l'économie régionale..L'objectif est cette fois de collecter 30 à 50 millions supplémentaires... mais auprès des investisseurs institutionnels....A Limoges pour France Info, Patrick PetitBOBLa région Rhône Alpes emprunte aussi mais directement sur les marchésElle a émis pour 120 millions d'euros d'obligations sur une durée de 12 ans. C'est une première et selon la région elle s'est déroulée dans des conditions favorables. L'obligation sera rémunérée à 4 %.  Par rapport à un emprunt traditionnel la région Rhône Alpes estime qu'elle va économiser cinq millions et demi d'euros. Cette émission a été organisée par HSBC France et Natixis. Rhône Alpes est noté triple A par l'agence Fitch. La semaine dernière c'est la région provence Alpes Côte d'Azur qui avait emprunté 52 millions de cette façon.Le colloque annuel de la Coface sur les risques pays s'est tenu aujourd'hui sur fond de dégradation de la note française mais surtout de risque de récessionLa Coface a fait le bilan d'une année 2011 déjà marquée par la crise de la zone euro. L'arrêt de la croissance à la mi 2011 et les difficultés financières dans lesquelles se sont enfoncés les pays du sud de l'Europe ont provoqué une hausse des faillites.  Les défaillances d'entreprises ont augmenté de 28 % dans la zone euro l'an dernier. Pour 2012, ces risques vont encore augmenter. Les entreprises européennes pourtant bien gérées subissent les conséquences de la crise financièreYves Zlotowski le chef économiste de la CofaceBOB 48"Renault vole au secours de la fonderie du PoitouLe groupe dont l'Etat détient 15 % vient de passer une commande de 600 000 culasses à l'équipementier qui est en redressement judiciaire. Et annoncé une commande de 900 000 exemplaires pour l'an prochain. L'annonce a été faite par le ministre de l'industrie en visite sur le site. Par ailleurs trois entreprises se sont portées candidates à la reprise de la fonderie. Et l'Etat en cherche d'autres. Les offres seront examinées par le tribunal le 25 janvier prochain.Le travail au noir gagne du terrain au PortugalOfficiellement baptisé économie parallèle, une étude de l'Université de Porto estime aujourd'hui qu'elle représentait fin 2010 près du quart du produit intérieur brut du pays. Et elle a affiché une croissance de 2,5 % pour 2010. L'étude table sur le fait que les hausses d'impôt mises en oeuvre dans le cadre du plan de rigueur et la montée du chômage n'ont fait qu'accentuer le phénomène l'an dernier. De son côté l'économie portugaise officielle a reculé de 1,6 % l'an dernier et une nouvelle récession de 3 % est attendue cette année. Selon les chercheurs cela représente un manque à gagner de 8 milliards d'euros pour les caisses de l'Etat. Soit plus que ce que Lisbonne a du ponctionner sur les fonds de pension des banques pour respecter son objectif de déficit publicRecord battu pôur les aéroports parisiensLes deux plateformes parisiennes ont reçu en tout 88 millions 100 000 passagers. Soit 5,7 % de plus qu'en 2010. Il est vrai que le trafic à Roissy et Orly en 2010 avait été freiné par la neige en décembre. Visiblement la perte du triple A décidée vendredi par l'agence Standard and Poors n'a guère ému les marchés financiers.

La France a réussit à emprunter aujourd'hui sans difficulté et sans augmentation des taux presque 8 milliarsd et demi d'euros. Il est vrai que l'agence Moody's avait annoncé en début de journée qu'elle maintenait la meilleure note pour la France. Elle reste sous surveillance mais Moody's ne decidera de changer ou pas la note que d'ici la fin du premier trimestre.  En revanche toutes les entreprises et agences publiques risquent elles aussi d'être dégradées à leur tour, leur caution étant moins solide qu'il y a trois jours. En toute logique, aucune entreprise publique ne peut être mieux notée que l'Etat qui lui sert de garantie. 

Les collectivités locales multiplient elles les appels aux marchés ou directement auprès des épargnants pour se financer sans avoir à passer par les banques. Soucieux de diversifier ses sources de financements toujours plus chers auprès des banques, le Conseil Régional  du Limousin se prépare à lancer un nouvel emprunt obligataire après avoir collecté l'an dernier près de 26 millions d'€uros en grande partie auprès des habitants de la région... qui avait été séduits par l'idée d'injecter leur épargne dans l'économie régionale..
L'objectif est cette fois de collecter 30 à 50 millions supplémentaires ... mais auprès des investisseurs institutionnels....A Limoges pour France Info, Patrick Petit

...

La région Rhône Alpes emprunte aussi mais directement sur les marchés

Elle a émis pour 120 millions d'euros d'obligations sur une durée de 12 ans. C'est une première et selon la région elle s'est déroulée dans des conditions favorables. L'obligation sera rémunérée à 4 %.  Par rapport à un emprunt traditionnel la région Rhône Alpes estime qu'elle va économiser cinq millions et demi d'euros . Cette émission a été organisée par HSBC France et Natixis. Rhône Alpes est noté triple A par l'agence Fitch. La semaine dernière c'est la région Provence Alpes Côte d'Azur qui avait emprunté 52 millions de cette façon.

Le colloque annuel de la Coface sur les risques pays s'est tenu aujourd'hui sur fond de dégradation de la note française mais surtout de risque de récession

La Coface a fait le bilan d'une année 2011 déjà marquée par la crise de la zone euro. L'arrêt de la croissance à la mi 2011 et les difficultés financières dans lesquelles se sont enfoncés les pays du sud de l'Europe ont provoqué une hausse des faillites . Les défaillances d'entreprises ont augmenté de 28 % dans la zone euro l'an dernier. Pour 2012, ces risques vont encore augmenter . Les entreprises européennes pourtant bien gérées subissent les conséquences de la crise financière
Yves Zlotowski le chef économiste de la Coface

...

Renault vole au secours de la fonderie du Poitou

 
Le groupe dont l'Etat détient 15 % vient de passer une commande de 600 000 culasses à l'équipementier qui est en redressement judiciaire. Et annoncé une commande de 900 000 exemplaires pour l'an prochain. L'annonce a été faite par le ministre de l'industrie en visite sur le site. Par ailleurs trois entreprises se sont portées candidates à la reprise de la fonderie. Et l'Etat en cherche d'autres. Les offres seront examinées par le tribunal le 25 janvier prochain.

Le travail au noir gagne du terrain au Portugal

Officiellement baptisé économie parallèle, une étude de l'Université de Porto estime aujourd'hui qu'elle représentait fin 2010 près du quart du produit intérieur brut du pays . Et elle a affiché une croissance de 2,5 % pour 2010. L'étude table sur le fait que les hausses d'impôt mises en oeuvre dans le cadre du plan de rigueur et la montée du chômage n'ont fait qu'accentuer le phénomène l'an dernier. De son côté l'économie portugaise officielle a reculé de 1,6 % l'an dernier et une nouvelle récession de 3 % est attendue cette année. Selon les chercheurs cela représente un manque à gagner de 8 milliards d'euros pour les caisses de l'Etat. Soit plus que ce que Lisbonne a du ponctionner sur les fonds de pension des banques pour respecter son objectif de déficit public

Record battu pour les aéroports parisiens

Les deux plateformes parisiennes ont reçu en tout 88,1 millions de passagers . Soit 5,7 % de plus qu'en 2010 . Il est vrai que le trafic à Roissy et Orly en 2010 avait été freiné par la neige en décembre. 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)