Cet article date de plus de neuf ans.

Le secteur du logement neuf s'enfonce dans la crise

écouter
Après un premier trimestre catastrophique, le secteur continue de s'enfoncer. Les ventes de logements neufs ont chuté de 13,9% entre mai et juillet par rapport à la même période il y a un an.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La situation est tout aussi morose pour les mises en chantier et, dans une moindre mesure, pour le nombre de permis de construire. Didier Ridoret, président de la fédération française du batiment, ne cache pas ses craintes.

L'Espagne, où la Catalogne, l'une des plus riches régions du pays, cherche aussi à se financer. Elle vient de demander une aide de 5 milliards d'euros à l'Etat espagnol.

Le crédit agricole cherche à sortir du bourbier grec

La banque, qui a connu un printemps houleux avec la chute en mai de son action à 3 euros, son plus bas historique, cherche à se débarrasser de sa filiale grecque Emporiki. Au 2e trimestre, l'établissement a vu son bénéfice net divisé par trois. Il espère arriver à vendre Emporiki d'ici quelques semaines. Par ailleurs, le Crédit agricole craint que le relévement du plafond du livret A prévu à la mi septembre la prive d'environ trois milliards de liquidités.

"Doit-on zapper la télé ? "

C'est la question posée par l'institut GFK dans sa dernière étude sur les ventes de téléviseurs en France. Après deux années exceptionnelles, le marché est en berne. 3 300 000 téléviseurs seulement ont été achetés au premier semestre. Les ventes devraient tout juste atteindre les sept millions d'unités d'ici fin 2012. Soit une baisse de 20% en volume et de 24% en valeur par rapport à l'an dernier. Bernard Heger, délégué général du syndicat des industries de materiels audiovisuels électroniques

La crise des télécom et les déboires de Bouygues

Les bénéfices de l'opérateur ont chuté de 57% au premier semestre 2012. Son chiffre d'affaire baisse de 7% à 2,6 milliards d'euros sur la même période.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.