Le journal de l'éco, France info

Le prochain président du Medef s'appelle... Pierre Gattaz

La campagne pour l'élection du futur patron des patrons a pris fin aujourd'hui.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Pierre Gattaz,
53 ans, PDG du groupe Radiall est assuré de remplacer Laurence Parisot le 3
juillet prochain. Ses deux principaux
opposants Geoffroy Roux de Bézieux et Patrick Bernasconi ont jeté l'éponge
après avoir négocié leur place dans le futur organigramme. Le premier deviendra
vice président du Medef en charge de l'économie, de la fiscalité et de
l'innovation. Le second, vice président, également, en charge  des mandats, et des territoires de
l'organisation patronale.

Dans cette
course à la présidence du Medef, Pierre Gattaz a reçu de nombreux soutiens.

Ceux des trois plus
importantes fédérations du Medef. La métallurgie, les banques et les
assurances. Mais aussi d'un grand nombre de patrons du CAC 40. Depuis le début,
Pierre Gattaz s'est présenté comme un candidat de terrain et de conquête,
fustigeant la mauvaise gestion de l'Etat et la dérive de la dépense publique. Pour
lui, il y a urgence à réformer. Il l'a répété aujourd'hui dans sa toute
première déclaration en tant que candidat assuré de l'emporter.

Après son élection, le 3 juillet, le futur président du
Medef devra donc négocier la réforme des retraites, mais aussi rediscuter les règles
de l'assurance chômage. Quelle sera la ligne de conduite de Pierre Gattaz? L'analyse
de Bernard Vivier, directeur de l'Institut supérieur du travail.

A noter qu'il reste tout de même un
candidat : Hervé Lambel, patron de HLDC qui n'avait reçu aucun suffrage lors du
vote du conseil exécutif du Medef.

Puisque l'on parle
des patrons, voilà une nouvelle qui ne va pas leur faire plaisir.

Selon le quotidien le Monde, le rapport
Queyranne propose de raboter les aides aux entreprises. 3 milliards d'euros sur
la période 2014-2015. Un quart des dispositifs existants seraient supprimés. Les avantages fiscaux accordés aux
sociétés d'investissement immobilier cotées pourraient être remis en cause. Le rapport Queyranne, qui vise à rationnaliser les
aides publiques versées aux entreprises, sera remis au gouvernement le 18 juin
prochain.

La loi sur la
sécurisation de l'emploi validée par le conseil constitutionnel.

Une seule
disposition a été retoquée : celle concernant la clause de désignation des
complémentaires santé. Les partenaires sociaux ne pourront pas imposer un
assureur à toutes les entreprises d'une branche. Le choix reviendra donc à
chaque entreprise.

Entre la Chine et
l'Union européenne, le bars de fer se poursuit.

Bruxelles confirme
qu'elle va porter plainte contre Pékin devant l'Organisation mondiale du
commerce. L'affaire concerne cette fois les droits de douane que la Chine
applique sur les tubes en acier inoxydable sans soudure en provenance de
l'Union Européenne. Entre 9 et 11%. Bruxelles les juge abusifs et demande à
l'OMC de trancher le litige, Quentin Dickinson.

Les 27 pays de
l'Union doivent débattront jeudi de leurs relations avec la Chine lors d'une
réunion des ministres du commerce à Luxembourg.

Les Galeries Lafayette
font leur retour en Asie.

Après un essai raté
dans les années 80 et 90, le groupe Galeries Lafayette tente à nouveau sa
chance. Un grand magasin a été inauguré aujourd'hui en Indonésie, quatrème pays le
plus peuplé de la planète et nouvel eldorado des marques de luxe
internationales. La Chine suivra à
la rentrée, avant la Turquie et le Qatar en 2015. Sur 64 magasins,
les Galeries Lafayette n'en possèdent que quatre aujourd'hui à l'étranger.

 

 

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)