Cet article date de plus de dix ans.

La Grèce évite la faillite mais pas la crise

écouter
C'est le plus gros plan de sauvetage jamais adopté dans le monde. Il se compose d'un effacement de dettes grecques pour 107 milliards d'euros, des dettes qui appartiennent à des banques et à des fonds d'investissement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La Grèce échappe à la
faillite grâce à un plan de 237 milliards d'euros

 Le deuxième volet est un nouveau prêt
de 130 milliards qui seront versés jusqu'en 2014 et qui vient après un premier
programme de soutien de 110 milliards qui avait été accordé en 2010. Moyennant
quoi la Grèce pourra honorer sa prochaine échéance, de 14 milliards et demi
d'euros le 20 mars prochain.

Mais le pays est il pour
autant sortir de la crise ?

La réponse de Mathilde
Lemoine, chef économiste de HSBC France

 

  Les versements sur le
livret A en hausse
 

En janvier, ils ont
atteint leur plus haut niveau depuis trois ans selon le bilan présenté
aujourd'hui par la Caisse des dépôts et consignations. La collecte nette a
frôlé les 4 milliards d'euros. Pour l'année 2011, les dépôts sur le livret A
ont augmenté de plus de 17 milliards d'euros. Ce qui fait de 2011 la deuxième
meilleure année de l'histoire du livret A.

 

La loi de finances 2012
votée à l'Assemblée
 

Premier élément ce
budget réduit de moitié la prévision de croissance pour cette année. Le
gouvernement ne table plus que sur 0,5 % de progression du produit intérieur
brut. Et pour ne pas trop dégrader les comptes, le budget annule un milliard
deux cents millions d'euros de crédits. Mais les deux mesures phares sont
l'augmentation de la TVA pour faire baisser les charges sociales et la taxe sur
les transactions financières. La TVA passera donc de 19,6 % aujourd'hui à 21,2
% au premier octobre prochain. La CSG sur les revenus du capital sera elle
augmentée de deux point. Ce qui devrait permettre de financer la baisse des
cotisations patronales à hauteur de 13,6 milliards d'euros.

 

 Le groupe suisse Klesch
s'intéresse à la raffinerie de Berre

 Déjà candidat à la
reprise de trois raffineries de Pétroplus, il a adressé une lettre d'intention
dans ce sens aux syndicats du groupe. La direction avait annoncé en septembre
dernier son projet de fermeture du site, qui emploie 370 personnes, faute de
repreneur. Klesch a déjà racheté les activités vinyliques du chimiste Arkema.

 

Le nombre de salariés
âgés augmente en Allemagne

 A tel point que selon la
ministre allemande de l'emploi, il y aura bientôt plus d'actifs que de
retraités dans la tranche des 60-64 ans
. Le taux d'activité des plus de 55 ans
est bien plus élevé en Allemagne qu'en France et il est supérieur à la moyenne
constatée dans les pays de l'OCDE

A Berlin pour France
Info, Lise Jolly …

 

 En France un tribunal
condamne pour discrimination à l'âge, pour la première fois

 Cinq moniteurs de ski
qui poursuivaient l'Ecole de ski français ont obtenu gain de cause aujourd'hui
à Albertville. Depuis 2007, l'ESF réduit les
activités des moniteurs âgés de plus de 60 ans en dehors des périodes de
vacances scolaires. Mesure qui s'est appliquée aux cinq plaignants à partir de 2009.
L'Ecole de ski explique qu'il s'agissait de favoriser l'insertion
professionnelle des plus jeunes. Le tribunal a considéré qu'il s'agit d'une
discrimination illicite fondée sur l'âge . L'ESF envisage de faire appel de la
décision.

 

Une première usine
automobile chinoise en Europe

 Le constructeur Great
Wall Motors a inauguré aujourd'hui une usine d'assemblage en Bulgarie . Elle
emploie 150 ouvriers et peut produire 4 000 voitures par an. Mais elle compte
embaucher 2 000 personnes à terme et augmenter sa production jusqu'à 50 000
véhicules par an. Dans un premier temps, elle 
fabriquera une citadine et un pick up, qui seront vendus en Bulgarie et
dans les pays voisins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.