Cet article date de plus d'onze ans.

L'Europe s'enfonce dans la récession

L'activité économique des 17 pays de la zone euro a continué à se dégrader fin 2012.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Franceinfo (Franceinfo)

Le
produit intérieur brut a diminué de 0,6% sur les trois derniers mois. Plus
fortement que ne l'envisageaient les économistes. La France ne fait pas
exception. Son PIB a reculé de 0,3% au quatrième trimestre. Le problème, c'est
que la France est en train de décrocher de la moyenne européenne affirme Michel
Didier, président de l'Institut Coe-Rexecode.

 

Un mauvais dernier
trimestre. Et une croissance nulle finalement sur l'ensemble de l'année
2012.  Ce qui laisse augurer une révision
franchement à la baisse des prévisions pour 2013. Or moins de
croissance, cela signifie moins de consommation, donc plus de destruction
d'emploi et défaillance d'entreprises. C'est que prédit
l'assureur crédit Coface dans son baromètre publié aujourd'hui. Yves Zlotowski,
économiste en chef de Coface.

Près des deux tiers
des défaillances attendues en 2013 devraient toucher les secteurs de la
construction et des services. De son côté, l'Insee table sur 75.000 nouvelles
destruction d'emplois sur le seul premier trimestre 2013.

Renault résiste
mieux que PSA.

Contrairement à son
concurrent, la marque au Losange a dégagé un bénéfice l'an dernier. Un bénéfice
net de 1 milliard 700 millions, même si ce dernier a reculé de 15% sur un an en
raison de la crise automobile en Europe. Des résultats en
demi-teinte, concède Carlos Ghosn, le PDG de Renault, qui reste confiant pour
2013.

Le PDG de Renault
Carlos Ghosn, qui s'est dit prêt à reporter le versement d'une partie de ses
primes en 2016. Un geste qui vise à
faciliter les négociations sur la compétitivité. La direction demande aux
syndicats d'accepter un gel des salaires en 2013, un allongement du temps de
travail et une plus grande mobilité.

Bonne nouvelle du
côté des vins et spiritueux français. Ils ont battu des records de vente à
l'étranger.

Ils ont généré 11
milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2012. Un milliard de plus sur un an. D'excellents
résultats que l'on doit au Cognac et aux vins de bordeaux. Leurs ventes ont
progressé de 30%. Mais aussi au Champagne (+10%), principalement en Chine et
aux Etats-Unis.  Les vins et spiritueux restent ainsi
le deuxième poste excédentaire de la balance commerciale de la France, derrière
l'aéronautique.

Dans le scandale
des plats préparés à la viande de cheval, le coupable est désigné.

Selon les autorités
françaises, c'est Spanghero qui a trompé son monde. La société française, qui
revendait la viande, aurait sciemment commercialisé du cheval sous l'étiquetage
bœuf. Ses dirigeants seront traduits en justice si sa tromperie est établie. L'abattoir roumain initialement, initalement pointé du doigt, serait hors de cause.

Un nouveau géant
dans le secteur aérien.

Un géant américain issu d'American Airlines
et Us Airways. Les deux compagnies ont annoncé leur mariage aujourd'hui. Le
nouveau groupe affichera une flotte de plus de 1500 appareils et un chiffre
d'affaire combiné d'environ 40 milliards de dollars. Il desservira 336
destinations dans 56 pays.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.