Le journal de l'éco, France info

France Télécom et deux anciens dirigeants mis en examen pour harcèlement moral

C'est la première fois qu'un groupe du CAC 40 est mis en examen pour harcèlement moral. En plus des ex numéros 1 et 2 et de l'ancien DRH

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

France Télécom et

deux de ses anciens dirigeants mis à leur tour en examen

Deux
jours après Didier Lombard l'ancien PDG, France Télécom en tant que personne
morale, l'ex numéro deux Louis-Pierre Wenes et Olivier Barberot, l'ancien
directeur des ressources humaines ont été mis en examen dans l'enquête sur la
vague de suicides qui a touché l'entreprise en 2008 et 2009. 35 salariés de
France Télécom ont mis fin à leurs jours pendant cette période. Les
restructurations avaient été menées à marche forcée. 22 000 postes ont été
supprimés par France Télécom entre 2006 et 2008 et 10 000 métiers ont été
changés. Le harcèlement moral est sanctionné par le code du travail et le code
pénal. Il est passible d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende.

 

 Le FSI peaufine sa stratégie pour faire croitre les PME

Le FSI a présenté
son bilan en faveur des PME et des ETI les entreprises à taille intermédiaire,
qui constituent le moteur de la croissance mais aussi de l'emploi dans
l'hexagone. L'objectif de ce bras armé de la Caisse des dépôts c'est
d'augmenter leur nombre pour compenser le retard pris vis à vis de l'Allemagne.
Il y a 4 500 ETI en France qui représente 3 millions d'emplois. C'est deux fois
moins qu'Outre Rhin. D'où la stratégie du FSI d'entrer dans le capital de ces
PME pour en faire des ETI.

 Le déficit

commercial recule un peu en mai 

Il reste quand même
très largement dans le rouge avec un déficit de 5,325 milliards d'euros. Mais
c'est 500 millions de moins que le mois précédent, grâce à la réalisation de
plusieurs gros contrats. Grâce également au recul des importations de produits
pétroliers. Le mois dernier, les ventes ont fortement progressé vers l'Amérique
latine. Les douanes indiquent aussi qu'une grande collection d'art a été transférée
vers la Suisse, ce qui a été compté comme une exportation et a donc contribué à
l'amélioration.

 

Sept grosses

entreprises alsaciennes s'associent pour réduire les déchets et les
consommations énergétiques

 Ce sont les groupes
américains implantés dans la région, et tout particulièrement Steelcase, qui
ont importé ce concept de Lean and Green, mince et vert littéralement. Parmi
les entreprises alsaciennes impliquées dans ce processus qui associe deux à
trois fournisseurs, la Société alsacienne d'ameublement, qui fabrique notamment
des cuisines sous les marques Schmitt et Cuisinella. C'est Michel Siaud le
directeur des achats de la SALM qui a mené les audits et les opérations

 

Le secteur des Relations publiques se porte bien

 C'est ce qui
ressort du rapport que présentera en septembre le Syntec RP, l'organisation
professionnelle des relations publiques. Une des explications tient au fait que
les entreprises recourent de plus en plus aux services de professionnels pour
se faire connaitre. Des intermédiaires indispensables pour les entreprises donc
mais aussi pour les journalistes. Résultat : le chiffre d'affaires augmente et
les embauches suivent.

Pour France Info Thierry
Wellhof le président du Syntec Relations publiques dévoile les premiers
résultats

 

Le FMI en demande plus à la zone euro  

C'est ce qu'annonce
sa directrice générale Christine Lagarde. Les nouvelles prévisions seront
publiées dans une dizaine de jours. Elle a également salué les efforts de
l'Europe pour résoudre la crise de la dette et notamment la création du
mécanisme qui va permettre de recapitaliser directement les banques sans passer
par les Etats. Mais elle a immédiatement souligné que l'Europe doit en faire
plus pour résoudre la crise qu'elle juge mondiale. Des mesures supplémentaires
doivent être prises et appliquées strictement et rapidement demande le FMI.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)