Le #info2230, France info

Le fisc belge veut traquer les mauvais payeurs... sur Facebook

Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie de Pierre Chausse, journaliste. Au menu ce jeudi : un réseau social "sécurisé", un record pour la France sur Twitter et le fisc belge.

(©)

A quelques jours du Safer Internet Day et alors que le débat sur la protection des données personnelles sur les réseaux sociaux ne cesse d'occuper le terrain médiatique, focus sur Whaller.com, un réseau social lancé aujourd'hui et auto-proclamé "100% sécurisé"... Son fondateur Thomas Fauré explique ce que ça veut dire...

Une promesse qui, sur le papier, peut séduire mais qui ne vous permettra pas de faire des rencontres... Certains diront que c'est un comble pour un réseau social.

Un record pour la France sur Twitter..

La France a un nouveau record, celui du pays qui a réclamé le plus de suppressions de tweets en 2013... Des chiffres qui ont été révélés par le site de microblogging lui-même.

Au total, Twitter a reçu 352 demandes de suppressions de contenu par des gouvernements au dernier semestre dont... 306 venaient de la France (soit 87 % du nombre total de requêtes similaires dans le monde) et concernent essentiellement des contenus "illégaux et discriminatoires". Seul un tiers de ces demandes a abouti, entraînant le retrait de 133 messages.

En Belgique, tout est bon pour traquer les contribuables lorsqu'ils doivent de l'argent au fisc

Pour faire payer leurs arriérés d'impôts à nos amis belges, l'administration fiscale du pays voudrait se tourner vers Facebook. Actuellement, les personnes qui ont des dettes sont déjà contactées par téléphone mais le fisc pense qu'il est possible d'aller plus loin comme l'explique une porte-parole du service public fédéral à la RTBF

 La mise en pratique est encore floue. Surtout, devenir ami sur Facebook avec le fisc pourrait être dangereux dit Etienne Wery, avocat spécialisé dans le droit des médias.

(©)