Cet article date de plus de dix ans.

Facebook, Twitter, Instagram... Les JO de Sotchi 2014 se passent aussi sur les réseaux sociaux

Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie de Pierre Chausse, journaliste. Au menu ce vendredi : les JO de Sotchi se jouent aussi sur les réseaux sociaux.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 25 min
  (©)

La cérémonie d'ouverture des JO de Sotchi, comme tous les grands événements sportifs, a été largement commentée sur Twitter. Sans surprise, le hashtag #Sotchi2014 était en tête des sujets les plus discutés au niveau mondial pendant plusieurs heures - il devrait d'ailleurs squatter ce classement très souvent durant le temps de la compétition - et les Twittos y sont allés de bon coeur, ne laissant échapper aucune faille de l'organisation. Juste avant l'arrivée dans le stade de Vladimir Poutine, au moment où les anneaux olympiques se sont allumés, le cinquième représentant le continent américain dans l'imaginaire collectif ne s'est pas ouvert comme les autres... Un bug que la réalisation de la télévision russe s'est empressé de couper mais qui n'est pour autant pas passé inaperçu sur le site de microblogging.

L'autre sujet qui a suscité quelques moqueries, ce sont les tenues officielles des pays qui défilaient. À ce petit jeu, c'est l'Allemagne avec son costume bigarré et Les Tonga avec leur doudoune bleue ornée de palmiers qui sont arrivés loin devant.

Sur les réseaux sociaux, on n'a pas attendu ce vendredi pour évoquer ces Jeux. Depuis une semaine, les journalistes et les sportifs tout juste arrivés sur place n'ont pas cessé de se plaindre de l'état des installations... Outre les désormais célèbre "doubles toilettes", on nous a décrit des chambres encore en chantier, sans eau ou avec de l'eau croupie qui sortait du robinet, des hôtels sans réception... Bref, un véritable festival de moqueries.

À tel point qu'un compte Twitter parodique a été créé pour les répertorier . Un compte qui a plus d'abonnés que le de l'événement.

 Mais ce bashing en agace certains, à l'image de Garry Kasparov. L'ancien champion du monde d'échecs, fervent opposant à Vladimir Poutine et à ces JO de Sotchi - qu'il juge "au service de la dictature" - a ironisé sur ces complaintes.

("J'espère que les journalistes qui se plaignent des poignées de porte manquantes et du wifi payant porteront autant d'attention à l'absence de liberté d'expression")

De quoi vous remettre en place...

Un avatar pour soutenir la communauté LGBT russe

Pour protester contre la loi hostile à la communauté LGBT en Russie, promulguée en juin dernier par Vladimir Poutine, une association propose aux internautes de modifier leur avatar sur Facebook ou sur Twitter et d'afficher sur leurs photos de petits anneaux olympiques en forme de cœurs multicolores. Pour participer, les utilisateurs doivent se rendre sur le site twibbon.com .

Une application pour suivre tous les athlètes

L'application gratuite pour smartphones "Olympic Athletes' Hub" disponible sur iPhone et Android - permet de ne rien louper des péripéties des athlètes et des discussions sur Facebook, Twitter, Instagram... Et ils y sont nombreux.

À suivre également sur Twitter, les reporters de France Info sur place et .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.