Cet article date de plus de huit ans.

Olivier Picasso : "Anne Baldassari a mené un travail extraordinaire"

écouter
La présidente du musée Picasso à Paris, Anne Baldassari, a été limogée en raison du climat social très dégradé qui régnait dans l'établissement fermé depuis cinq ans pour travaux. Le ministère de la Culture se donne une quinzaine de jours pour lui trouver un successeur. Pour en parler, Olivier Picasso, petit-fils de Picasso.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"C'est une affaire très délicate et très complexe. Il faut d'abord saluer le travail d'Anne Baldassari, c'est une grande experte de l'œuvre de mon grand-père, et qui a mené un travail extraordinaire, " déclare Olivier Picasso.

Les exigences de la réouverture prochaine du musée Picasso dans les meilleures conditions, la protection des agents du musée et le rétablissement d'un cadre de confiance entre le musée et ses interlocuteurs dont les services du ministère de la Culture, conduisent à mettre fin au mandat d'Anne Baldassari, a déclaré le ministère.

"Elle n'a eu de cesse de porter ce chantier gigantesque, mais c'est vrai que les difficultés ce sont cumulées. Mon sentiment personnel est de comprendre qu'un chantier n'est pas facile et qu'il y avait des difficultés techniques. Mais, à un moment mon avis s'arrête à la porte du musée et à ce moment-là reprend l'autorité de la tutelle. "

  (Après cinq ans de travaux, le Musée Picasso va bientôt rouvrir ses portes © Reuters Charles Platiau)

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.