Cet article date de plus de sept ans.

Emmanuèle Bernheim : "Un suicide assisté en France est impossible"

écouter (10min)
Le débat sur la fin de vie revient sur le devant de l'actualité avec le procès du docteur Bonnemaison, la décision du Conseil d'Etat sur la situation de Vincent Lambert, et le prochain rapport du Comité d'éthique. Pour en parler Emmanuèle Bernheim, auteur de "Tout s'est bien passé", où elle raconte le suicide assisté de son père.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Gallimard)

Le père d’Emmanuèle Bernheim a fait un accident vasculaire cérébral à 88 ans et s'est retrouvé diminué physiquement. Comme il vivait très mal cette situation, il a demandé à sa fille de l’aider. "Aide-moi à en finir". "Tu ne peux pas me laisser comme ça. Ce n'est plus moi. "

Entre ce moment et le voyage en Suisse, il s'est écoulé neuf mois. "Je ne pouvais pas penser un quart de seconde au parcours du combattant qui m’attendait. Un suicide assisté en France c’est galère voire impossible, donc il faut aller en Suisse. Ce qui devait être une mort douce est devenue une aventure irréelle et presque folle. "

"A la seconde où il a su qu’il allait pouvoir mourir selon son désir il a commencé à aller mieux et pratiquement à revivre. " Quand il apprend qu'il va mourir à Berne, cette ville ne lui convient pas. Il déclare : "J'ai été un peu déçu par la fondation Klee ".

Emmanuèle Bernheim ne regrette absolument pas sa décision. "Ce serait à refaire, je le ferai tout de suite. Mon père est parti en Suisse, heureux, sa seule terreur était de ne pas pouvoir y aller. Je ne ressens aucune culpabilité et presque une fierté d’avoir pu lui offrir cette dernière liberté. "

La loi Léonetti permet aux médecins d'abréger la vie des patients en soulageant leurs douleurs (ils arrêtent les traitements, l'alimentation et l'hydratation artificielles et ne donnent plus que des médicaments pour empêcher que les patients souffrent, en attendant qu'ils meurent).

 (© Gallimard)

Tout s'est bien passé , d'Emmanuèle Bernheim, est publié chez Gallimard

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.