Le geek de A à Zeid, France info

Le geek de A à Zeid : un Mème

Tout l'été avec Jean Zeid, France Info décrypte les expressions issues des nouvelles technologies et qui se sont peu à peu imposées, parfois jusque dans les pages des bons vieux dictionnaires. Aujourd'hui, c'est le mot "mème".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le mème (à ne pas confondre avec même) en langage Internet est utilisé pour décrire un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet. C’est évidemment un anglicisme.

D'après le très sérieux Oxford English Dictionary, un  "mème" est un élément d'une culture ou d'un ensemble de comportements qui se transmet d'un individu à l'autre par imitation ou par un quelconque autre moyen non-génétique. Théorie signée Richard Dawkins, biologiste et éthologiste. Popularisé par le web 2.0, c’est sa version grand guignolesque qui a gagné les suffrages. Car sur le web, un mème est plus une image ou une vidéo destinée généralement à être drôle et qui peut  aussi prendre la forme d'un lien, d'une vidéo, d'un site internet ou simplement d'une phrase ou d'un mot. Ce mème, s’il est suffisamment percutant, est alors propagé par milliers ou millions sur les réseaux sociaux, blogs, messageries instantanées et autres sites actualité.

Bref, le mème est un créateur de buzz. Mais ces mèmes peuvent aussi évoluer pour se répandre encore plus vite. Une célébrité qui chute, la face béate d’un chat qui ronronne, ou François Hollande qui sourit dans une salle de classe, tout peut se muer en "mème" si et seulement si un élément percute immédiatement les yeux l’internaute. Qui partagera alors ce même comme des millions d’autres internautes. Le mème le plus célèbre : le "Nyan Cat", un petit chat animé avec une tartelette en guise de corps et un arc-en-ciel au bout de la queue, un dessin incongrue accompagné d’une musique à la fois ennuyeuse et obsédante. A "mème" is born !

(©)