Près de deux millions de factures payées chez les buralistes depuis juillet 2020

écouter (2min)

Depuis un an et demi, il est possible de régler des amendes et des factures dans les bureaux de tabac. Et c’est un succès, selon la confédération des buralistes, qui dévoile des chiffres. Le décryptage de Fanny Guinochet.

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un buraliste à Aspet (Haute-Garonne). (MATHIEU FERRI / FRANCE-BLEU OCCITANIE)

Depuis le 28 juillet 2020, il est possible de payer certaines factures du quotidien ou des impôts dans des milliers de bureaux de tabac à travers la France : une taxe foncière, un PV, une facture de crèche ou d’hôpital, de l’argent que vous devez au Trésor Public, à une mairie, une collectivité... À condition, toutefois, que le montant ne dépasse pas 300 euros.

C’est très simple : vous scannez le code barre de votre facture sur un terminal de la Française des jeux et vous réglez par carte bancaire ou en espèces au buraliste. C’est alors transmis directement au fisc ou à l’organisme créditeur. Techniquement, l’opération se fait grâce aux systèmes informatiques de la Française des jeux, très implantée dans les bureaux de tabac. Ce sont leurs terminaux qu’on utilise.

Depuis juillet 2020, ce sont donc près de deux millions de factures qui ont ainsi été payées dans les bureaux de tabac, selon la confédération des buralistes. Et encore, la période a été un peu chamboulée à cause du Covid.

Parmi les chiffres-clés : le montant moyen de la transaction s’élève à 84 euros. Plus de 500 000 encaissements pour le trésor public ont été réalisés par ce biais, près de 60 % d’entre eux concernent la redevance audiovisuelle. Pour faire simple, et vous donner un ordre d’idées, près d’un tiers des paiements concernent les impôts, un autre tiers des amendes, et un dernier tiers des frais d’hôpitaux, de cantines, de centres de loisirs, etc.

La Française des jeux est gagnante

Officiellement, la Loterie nationale – dont l’État conserve encore près de 22% du capital – assure que La Française des jeux participe à la simplification des services publics, ainsi qu’à leur accès sur tout le territoire. Plus d’un buraliste sur deux participe à ce système, ce qui fait plus de 6 500 communes couvertes. Mais ce service, en réalité, génère surtout du passage. Quand vous allez dans un bureau de tabac pour acquitter votre facture, vous pouvez être tentés de jouer au Loto, de gratter un ticket, ce qui ramène de l’activité à la Française des jeux.

C’est aussi une bonne affaire pour les buralistes. Surtout qu’ils cherchent à se diversifier. À un moment, où les ventes de tabac diminuent - elles ont reculé de 6% l’an dernier -, ce service de paiement leur permet d’attirer une nouvelle clientèle
D‘ailleurs, ces dernières années, les buralistes ont développé de nombreuses activités complémentaires, comme la distribution de colis postaux, la vente de produits de vapotage, ou encore celle de billets de trains SNCF. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.