Les ventes de voitures électriques s'envolent toujours un peu plus en Europe

Au mois de mai, les ventes de voitures électriques ont explosé en Europe. Elles représentent désormais 14% des ventes, contre moins de 10% il y a un an à la même époque.
Article rédigé par franceinfo, Fanny Guinochet
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
La France a franchi le cap des 100 000 bornes électriques installées sur le territoire. (FRED HASLIN / MAXPPP)

Serait-ce le signe d'une prise de conscience ? En mai 2023, les ventes de voitures électriques ont bondi en Europe, passant à 14% du total des véhicules vendus contre moins de 10% il y a un an. En plus de la hausse des prix de l'essence, tous les européens se préparent à la fin des ventes des voitures à moteurs thermiques en 2035. Les équipements comme les bornes de recharge sont de plus en plus nombreuses ; en France, on a franchi le seuil des 100 000 bornes. 

>> CARTE. Villes pavillonnaires autour des métropoles, territoires les plus riches... Visualisez la France des propriétaires de voitures électriques

Comme en France, les gouvernements de nombreux états du vieux continent ont mis en place des bonus écologiques, ce qui encourage également les achats de véhicules propres. Au total, près d’un million de nouveaux véhicules électriques ont été immatriculés dans l’Union au mois de mai, selon les données de l’association des constructeurs européens. 

Enfin la démocratisation ?

Les clients ont aussi plus de choix : la plupart des constructeurs ont pris le virage de l’électrique et ont affiné leur offre ; aujourd’hui il y a même un marché des voitures électriques d’occasion qui se développe. La concurrence est même rude entre Renault, Stellantis, ou encore Tesla, qui a enregistré une hausse de 164% de ses immatriculations en Europe ces derniers mois. Les constructeurs chinois sont également très offensifs en Europe.

C’est bien pour éviter de subventionner des véhicules propres produits ailleurs que le gouvernement français promet de revoir son bonus écologique pour mettre - sans le dire vraiment - des barrières aux importations asiatiques notamment.

Dans le même temps, la Chine subventionne à tout va l’électrique. Le gouvernement chinois a par exemple annoncé mercredi 21 juin qu’il prolongeait de quatre ans les mesures d’aides pour l’achat de voitures électriques et hybrides. Ces aides destinées aux acheteurs chinois visent à soutenir la production et le montant de ce coup de pouce est important : c’est l’équivalent de 66 milliards d’euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.