Le décryptage éco , France info

Le décryptage éco. Lactalis, un géant de l'agro-alimentaire jusque-là très discret

Le scandale du lait infantile contaminé met Lactalis sous les feux des projecteurs. Un groupe aussi méconnu que son patron, Emmanuel Besnier. Le décryptage de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le site Lactalis de Petit-Fayt (Nord) en septembre 2017.
Le site Lactalis de Petit-Fayt (Nord) en septembre 2017. (MAXPPP)

La direction de Lactalis est convoquée par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, pour s’expliquer vendredi 12 janvier sur le scandale du lait en poudre infantile contaminé par la salmonelle.

>> Lait infantile contaminé : cinq questions sur la vente de produits Lactalis pourtant interdits des rayons

Lactalis est le premier groupe laitier et fromager du monde. On parle en ce moment des laits pour enfants mais Lactalis, ce sont des marques comme Président, Lactel, La Laitière, Galbani, Bridel, Sveltesse… Le groupe est présent dans les fromages, yaourts, les beurres, la crème. Si on en croit le site du groupe, il emploie 75 000 salariés dans le monde, dont 15 000 en France, il réalise plus de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont les plus de 70% sont réalises en dehors de l’hexagone, et Lactalis est présent dans 47 pays.

Une entreprise familiale

Et pourtant, on connaît peu l’entreprise. Lactalis a le culte du secret, ses comptes ne sont jamais rendus publics. C’est André Besnier qui a fondé la société en 1933, en commençant à faire des camemberts à Laval. Le siège social de Lactalis est toujours en Mayenne. C’est une société familiale par excellence, non cotée, qui se transmet de père en fils, et dont le capital est encore détenu par la troisième génération.

Jusqu’en 1999, l’entreprise s’appelait Besnier. Le nom a changé pour Lactalis, plus facile à prononcer dans le monde. C’est un groupe qui a grandi par acquisitions successives, l’une des plus importantes est la participation dans la firme Parmalat en Italie.

Et on ne connaît pas beaucoup le patron de Lactalis, non plus. Emmanuel Besnier, 47 ans, s’exprime très peu dans les médias, ne fait pas la une des journaux alors que le milliardaire est la 11e fortune de France, selon le classement du magazine Challenges. Il n’est pas bling-bling, n’est pas dans les réseaux et se tient à distance du monde politique. La plupart de ses employés ne le connaissent pas et ne seraient pas capables de le reconnaître, tellement il y a peu de photos de lui qui circulent.

Un patron invisible et dur en négociations

Emmanuel Besnier est surtout réputé comme très dur en affaire, avec les producteurs de lait comme avec les distributeurs. En 2011, quand Leclerc a refusé les hausses de prix que Lactalis demandait, Lactalis a arrêté de livrer ces supermarchés pendant près d’un an !

Il n’y a pas de culture syndicale très développée chez Lactalis. La CFTC est la première organisation dans l’entreprise mais, à l’image du patron, les syndicats s’expriment très peu

Quels seront impacts économiques de cette crise pour Lactalis ? C’est un peu tôt pour le mesurer. Mais l'affaire a déjà un impact : sur le site de production Craon, qui est a l'arrêt depuis le 8 décembre 250 salariés sont au chômage partiel, a annoncé le groupe jeudi. Cette annonce est aussi une façon de tenir de bras de fer avec le gouvernement. Autant dire que la rencontre avec Bruno Le Maire promet d’être musclée.

Le site Lactalis de Petit-Fayt (Nord) en septembre 2017.
Le site Lactalis de Petit-Fayt (Nord) en septembre 2017. (MAXPPP)