Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Comment le numérique bouleverse tous les pans de l'économie

Parmi les sujets qui occupent les discussions des 10es journées de l'économie à Lyon, la façon dont la digitalisation impacte nos vies professionnelles. Le décryptage de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Manifestation de livreurs Deliveroo, en août 2017. 
Manifestation de livreurs Deliveroo, en août 2017.  (MAXPPP)

A en croire les spécialistes, la révolution digitale, le numérique, mais aussi la robotisation, vont complètement chambouler l’organisation du travail. Et le mouvement de transformation est tel que certains le comparent à la machine à vapeur ou à l’imprimerie.

L’entreprise qu’on connaît aujourd’hui va évoluer, les plateformes vont se développer à une vitesse importante. Et tous les secteurs sont concernés. On l'a vu dans le transport, avec Uber, ou l’immobilier, avec Airbnb. Mais ce sont aussi les services bancaires, les services juridiques, la santé… Aucun pan de l’économie ne sera épargné.

Cette ubérisation génère des inquiétudes, forcément, Et la première inquiétude, c’est que des milliers d’emplois disparaissent, que le chômage augmente. Parce qu’on sait bien qu’à terme par exemple le chauffeur Uber a vocation à disparaitre pour qu’il n’y ait plus que la voiture autonome, sans chauffeur.

"Destruction créatrice"

Et on sent bien, que les experts ont du mal à chiffrer les destructions d’emploi. Ils assurent quand même, que de tout temps, quand il y a grandes inventions technologiques, il y a eu des disparations d’emploi, mais aussi des créations. C’est la fameuse "destruction créatrice" et il ne faut donc pas s’inquiéter,

Le problème vient de la qualité des jobs crées… Il ne faudrait pas que ce ne soit que des emplois peu qualifiés, avec des conditions de travail difficiles, sans protections, plus de précarité qui voient le jour. Des emplois type livreurs à vélo Delivroo ou chauffeurs Uber… D’où l’urgence de repenser notre vieux modèle social pour que le livreur à vélo, qui travaille pour une plate-forme ait une couverture maladie et chômage, une retraite…

L’autre angoisse concerne d’ailleurs le statut des travailleurs. Est-ce qu’avec la numérisation, le salariat si protecteur ne va pas disparaître ? Là aussi, les économistes se montrent plutôt rassurants.

Selon eux, le salariat va continuer d’exister, d’autant qu’aujourd’hui on est à des taux très élevés. 90% des Français sont salariés mais ce chiffre pourrait bien diminuer dans les années à venir.

Manifestation de livreurs Deliveroo, en août 2017. 
Manifestation de livreurs Deliveroo, en août 2017.  (MAXPPP)