Le décryptage éco , France info

Décryptage éco. Une étude gouvernementale dresse un panorama complet de la retraite en France

Au terme de cette étude, menée par le ministère de la Santé et des Solidarités, on apprend notamment qu’il y a plus 17 millions de retraités français, dont un million vit à l’étranger.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Il y a plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse.
Il y a plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Chaque année, le ministère de la Santé et des Solidarités dresse un panorama complet de la retraite en France, document de référence dont les chiffres sont certes en décalage, puisqu’ils datent de la fin de l’année 2016, mais restent particulièrement intéressants, notamment dans le contexte actuel où le gouvernement prépare une importante réforme des retraites.

On apprend ainsi qu’il y a plus 17 millions de retraités français, dont un million vit à l’étranger. C’est 150 000 personnes de plus qu’en 2015, mais cela augmente nettement moins qu’entre 2010 et 2014, signe que l’effet baby-boom décline peu à peu. C’est aussi la conséquence des précédentes réformes des retraites, notamment celle de 2010, qui a décalé l’âge de départ dans le privé à 62 ans.

La pension moyenne est de 1361 euros nets

Est-ce que les retraités vivent bien ? Le montant moyen de la pension est de 1361 euros nets. Elle représente la très grande part - entre 80 et 90% - du revenu disponible. Mais, on note de grandes différences entre les hommes et les femmes, ces dernières touchent en moyenne 42% de moins que les hommes. Cela tient évidemment au fait qu’elles ont moins cotisé, elles étaient moins sur le marché du travail auparavant. Avec les pensions de réversion, qui bénéficient majoritairement aux femmes, l’écart diminue, mais il reste encore 30% de différence entre hommes et femmes.

Plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse

Les retraités sont-ils mieux lotis par rapport au reste de la population, comme le dit le gouvernement ? Si on prend leur niveau de vie, c’est vrai qu’il est légèrement supérieur à l’ensemble de la population. Les ménages comprenant au moins un retraité ont un niveau de vie médian de 1 760 euros par mois, soit 70 euros de plus par mois que pour le reste de la population. Cela s’explique par le fait qu’ils n’ont plus d’enfants à charge, pas de bouche à nourrir. Et puis, 6% des retraités vivent avec moins de 1 015 euros par mois, c’est à dire un niveau inférieur au seuil de pauvreté, mais moins que pour l’ensemble des Français, qui est à 14%.

C’est d’ailleurs un des arguments du gouvernement pour justifier la hausse de la CSG. Reste qu’il y a plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse, c’est à dire autour de 800 euros par mois en 2016 pour une personne seule. Et on part à la retraite à quel âge ? Fin 2016, l’âge moyen de départ à la retraite était de 61 ans et 10 mois : soit presque un an et demi de plus qu’en 2010. Là encore, c’est évidemment l’effet des réformes des retraités. Dans l’idéal, les trois quarts des Français souhaiteraient partir à la retraite à 60 ans ou même avant : autant dire que c’est un rêve. Mais les Français sont lucides : selon l’étude, six personnes sur sept se disent que cela ne sera pas possible.

Il y a plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse.
Il y a plus de 500 000 personnes au minimum vieillesse. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)