franceinfo conso, France info

franceinfo conso. Rénovation énergétique : ne passez pas à côté des primes

Rénovation énergétique : avec l'enquête de Fanny Guibert pour "60 Millions de consommateurs", on revient sur les aides mises en avant par le gouvernement. Comment ne pas passer à côté ? 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 Attention à ne pas passer à côté des aides à la rénovation énergétique. 
 Attention à ne pas passer à côté des aides à la rénovation énergétique.  (BOONCHAI WEDMAKAWAND / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

C'est le dossier de la semaine dans franceinfo conso, avec 60 Millions de consommateurs. Fanny Guibert, chef de rubrique Energies nous rappelle comment bien utiliser les aides proposées par le gouvernement. L'enquête de Fanny Guibert montre que "décrocher une aide pour isoler son logement, remplacer sa chaudière, installer une pompe à chaleur, c'est parfois un vrai parcours du combattant." 

franceinfo : Rappelons quelles sont ces aides, les principales, mises en avant par le gouvernement ?

Fanny Guibert : Il en existe trois principales :
- MaPrimeRénov’, qui remplace depuis l’an dernier le crédit d’impôt pour la transition énergétique. MaPrimeRénov’ est gérée par l’Agence nationale de l’habitat. Son montant varie selon les revenus, l’objectif étant d’aider plus ceux qui ont les revenus les plus faibles.
- Les "primes énergies" elles, sont financées par les fournisseurs d’énergie, EDF, Engie, mais aussi Total ou Carrefour au titre de la distribution de carburant. Ils ont l’obligation d’inciter les particuliers à faire des économies et leur distribuent donc des primes pour leurs travaux. II n’y a pas de guichet unique, il faut faire la tournée des fournisseurs ou de leurs délégataires pour trouver la meilleure prime pour son projet
- Les coups de pouce énergie, enfin. Ce sont aussi des certificats mais avec des montants bonifiés pour certains travaux, ceux que les pouvoirs publics veulent particulièrement encourager et il existe par exemple des coups de pouce chauffage. 

Dans quel genre de situation faut-il songer à demander ces aides ?      

Il faut se renseigner dès que l’on a un projet de rénovation énergétique. Idéalement, un projet global qui va permettre d’être vraiment efficace, de changer de classe énergétique, de valoriser son bien et de faire des économies d’énergie. Le budget sera élevé si l’on intervient sur plusieurs éléments du bâtiment mais c’est la meilleure manière de procéder et il y a possibilité de cumuler des aides importantes. Sinon, il y a des aides pour l’isolation des combles par exemple ou pour le changement de chauffage.  

Mais vous faites ce dossier parce que beaucoup de plaintes de consommateurs vous sont remontées. Ce n'est pas si facile visiblement de bénéficier de ces aides pour rénover un logement....  

Nous recevons de trop nombreux courriers de personnes qui comptaient sur leur prime et qui se retrouvent le bec dans l’eau, parfois avec de graves difficultés financières, parce qu’elles n’ont pas perçu leur prime. Les pouvoirs publics doivent absolument se pencher sur ce dossier pour améliorer les dispositifs et éviter les trop nombreux refus.  

La plupart du temps, on a du mal à toucher sa prime, ce sont les professionnels à qui on s'adresse pour les travaux qui sont en cause. Pourquoi ?  

Ce n’est pas nouveau. Depuis des lustres, les professionnels utilisent les aides de l’Etat pour convaincre le client de signer. Le problème, c’est qu’il y a de nombreux voyous dans le secteur de la rénovation énergétique. Une fois le contrat signé, ils deviennent injoignables et disparaissent dans la nature. Le client se retrouve avec des travaux non faits ou mal faits et des primes qui n’arrivent jamais.  

Il y a donc des erreurs à ne pas commettre. Bien vérifier par exemple que l'on s'adresse à un professionnel agréé ?  

C’est une condition indispensable. Le professionnel doit avoir la mention RGE (pour Reconnu Garant de l’Environnement) pour les travaux concernés. A défaut, le client court tout droit à un refus. Nous indiquons dans notre article comment s’assurer de la validité de la qualification du professionnel.  

Et la prime doit être demandée avant la signature du devis ?  

Le principe, c’est que la prime est incitative, que c’est elle qui m’a incitée à faire les travaux. Il faut donc impérativement la demander avant de les réaliser. Nous avons encore reçu récemment un courrier d’une dame qui a fait installer une pompe à chaleur et qui dit qu’elle va demander une prime EDF. Elle n’aura droit à rien, c’est trop tard, il faut créer le dossier avant de signer le devis.  

Toucher une prime peut donc être un parcours du combattant. À qui s'adresser pour se faire aider ?  

Il faut s’adresser aux conseillers FAIRE. Les pouvoirs publics ont enfin compris que les consommateurs avaient besoin de conseils fiables et indépendants et ils ont depuis quelques mois développer le nombre de conseillers FAIRE. On les trouve désormais sur tout le territoire et leurs conseils sont gratuits.

 Attention à ne pas passer à côté des aides à la rénovation énergétique. 
 Attention à ne pas passer à côté des aides à la rénovation énergétique.  (BOONCHAI WEDMAKAWAND / MOMENT RF / GETTY IMAGES)