Journée mondiale sans tabac : la lutte contre le tabagisme en Australie et en Suisse

Tous les jours, le club des correspondants décrit comment un même fait d'actualité s'illustre dans deux pays.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
Des mégots de cigarettes stockés dans un tube en plastique, le 12 mai 2023 (photo d'illustration). (DAVID YOUNG / DPA)

Près d'un tiers des Français fument. Ces chiffres de 2022, les derniers en date, montrent que la consommation de tabac ne baisse plus après des années de net déclin. Ce sont d'abord les plus pauvres qui sont exposés. "Les inégalités sociales en matière de tabagisme restent très marquées", conclut une étude publiée mercredi 31 mai sous l'égide de l'agence Santé publique France, à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac. Dans le monde, les législations sur le tabac peuvent être très différentes.

>> Journée mondiale sans tabac : quels sont les pays où on fume le plus ? 

L'Australie est le premier pays à avoir mis en place le paquet neutre et dispose d'une des législations les plus strictes en matière de lutte contre le tabagisme. Un paquet de cirgarettes coute environ 20 euros, contre un peu moins de 11 euros en France, mais le gouvernement australien ne compte pas s'arrêter là et vient d'annoncer des hausses de 5% par an au cours des trois prochaines années. Néanmoins, si le pays compte deux fois moins de fumeurs qu'en France, leur nombre ne diminue plus depuis plusieurs années. 

Pas de paquet neutre en Suisse 

À l'inverse la Suisse représente un véritable havre de paix pour les grands groupes cigarettiers. Pas de paquet neutre, les mineurs peuvent encore acheter des cigarettes dans certains cantons, alors qu'il existe encore une très grande proximité avec la classe politique. Ce n'est pas un hasard, si en Europe, les trois plus grands fabricants de cigarettes ont leur siège dans la confédération helvétique. Mais la société civile a donné un coup pied dans la fourmilière en 2022. Plus de 55% des Suisses ont dit oui à un texte qui doit bannir la publicité pour la cigarette quasiment partout, allant bien au-delà de ce que proposait le parlement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.