Cet article date de plus de quatre ans.

Le Clasico. "Le train est passé" pour Karim Benzema en équipe de France de football

écouter (27min)

Les invités du Clasico sont revenus, vendredi, sur les déclarations, la veille, de Karim Benzema. Ils ont également commenté le cas Marco Verratti et la possibilité d'un départ.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Karim Benzema, reviendra-t-il en équipe de France ? (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)

Karim Benzema, reviendra-t-il chez les Bleus ?

"Le train est passé" pour Karim Benzema. Le journaliste Philippe Bruet est direct. Les propos de l'attaquant du Real Madrid, jeudi soir sur RMC, demandant "des explications" au sélectionneur de l'équipe de France n'y changeront rien. Interrogé vendredi en conférence de presse, à la veille du match face au Luxembourg, Didier Deschamps a éludé la question.

Karim Benzema, l'équipe de France s'en est très bien passé durant l'Euro

Florent Féraud
journaliste indépendant

à franceinfo

Le revoir porter le maillot de la sélection semble donc compliqué. D'autant plus que son absence serait motivée par des raisons extra-sportive : "Le problème de la non-sélection de Karim Benzema est autre qu'un choix sportif. [...] Il n'est pas très aimé en France. Avant l'Euro, on souhaitait protéger le groupe France et avoir le soutien populaire", a développé Stéphane Bitton, rédacteur en chef à foot123.fr.

Verratti. Partira, partira pas ?

La fin de la relation entre le PSG et Marco Verratti semble de plus en plus proche. "Je le vois de moins en moins à Paris. Lui-même se permet des largesses en terme de sorties nocturnes. Son agent aussi se permet des largesses en terme de sorties médiatiques", a justifié Florent Féraud.

Marco Verratti doit partir dans son plan de carrière

Baptiste Desprez
chef de service aux sports du Figaro

à franceinfo

Au PSG depuis 2012, le petit italien est moins étincelant cette saison, à l'image de son équipe. Il a subi plusieurs blessures depuis mai 2016, mais il reste un des meilleurs milieux au monde. Selon son agent, il veut gagner la Ligue des champions, et donc partir. Selon L'Équipe du jour, le club veut à tout prix le garder et en faire la tête de gondole de son futur projet.

Tinder, vecteur de victoire ?

Selon une enquête d'ESPN, les basketteurs NBA sortent moins lors des déplacements depuis qu'ils peuvent convenir de rendez-vous galants grâce aux applications de rencontres, comme Tinder pour la plus célèbre. L'annonce peut faire sourire, mais elle se révèle avoir un véritable impact sur les performances sportives. Depuis, le taux de victoire à l'extérieur est en augmentation. Il est passé de 40 à 44%. "Les performances nocturnes peut avoir une implication sur le parquet", a expliqué Stéphane Bitton.

Tout a commencé par le témoignage d'un manager général, resté anonyme, d'une des franchises. Les joueurs n'ont plus besoin d'affronter les sorties nocturnes pour faire des rencontres. Cela se traduit leur temps passer à dormir, avec une moyenne de deux heures de sommeil en plus. "Avant, on appeler cela 'la mise au vert'. Maintenant, on appelle cela 'la mise au Tinder'", s'est amusé Philippe Bruet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.