Cet article date de plus de quatre ans.

Le Clasico. Equipe de France de football, rugby, Federer, Verratti, PSG

écouter (27min)

Les invités du Clasico sont revenus, mercredi, sur le match des Bleus samedi. Ils ont également le début de saison tonitruant de Roger Federer, ainsi que les remous de la fusion avortée entre le Stade Français et le Racing 92.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Roger Federer à la suite de sa victoire à Indian Wells, en Californie aux Etats-Unis, le 19 mars 2017. (KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les invités du Clasico, mercredi 22 mars, ont débattu du cas N'Golo Kanté en équipe de France. Ce dernier, sans doute titulaire samedi soir contre le Luxembourg en l'absence de Paul Pogba sur blessure, est souvent devancé dans la hiérarchie établie par le sélectionneur Didier Deschamps, par Paul Pogba et Blaise Matuidi. L'ancien attaquant désormais directeur créatif du Red Star, David Bellion, le journaliste, Philippe Bruet, Rodolphe Gaudin, de la direction des sports de France Télévisions et Steve Marlet, ancien attaquant et désormais directeur sportif du Red Star, sont aussi revenus sur le cas Marco Verratti. Le milieu défensif parisien est annoncé en partance l'été prochain selon son agent dans une interview parue dans un quotidien sportif italien.

La jeune génération chez les Bleus

Aréola, Kimpembé, Mendy, Sidibé, Lemar, Bakayoko, Rabiot, Tolisso, Dembelé, Mbappé... La liste est encore longue et peut même être élargie aux "plus vieux", comme Varane, Pogba ou encore Kurzawa. Sans oublier Fékir, Coman ou Martial qui cette fois n'ont pas été retenus dans la liste annoncée par Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, jeudi 16 mars. Vous l'avez compris, l'équipe de France peut s'appuyer sur un réservoir étourdissant de jeunes talents. Mercredi 15 mars, dans Le Clasico, François Blaquart, DTN du football français, a parlé du "virage important au milieu des années 2000 en se basant sur l'intelligence de jeu ainsi que l'amélioration du suivi". Une situation qui ne surprend pas David Bellion : "C'est le bon travail des formateurs, des recruteurs, et de la formation à la française."

Federer, de retour au top ?

Le Masters 1000 de tennis de Miami a donc démarré mercredi, avec comme grand favori Roger Federer. Le tennisman suisse a déjà remporté l'Open d'Australie en janvier, et s'est imposé à Indian Wells, dimanche.

Une fois de plus, je n'arrive pas à Miami avec l'objectif de gagner là-bas, même si je sais que tout le monde attend ça de moi maintenant, surtout après mon début de saison.

Roger Federer
tennisman suisse

En l'absence d'Andy Murray et Novak Djokovic en Floride, la véritable quête du Suisse, cinquième mondial, serait à plus de 35 ans de redevenir numéro un. "À 35 ans, il est loin d’être fini. Il peut redevenir numéro un mondial. Je le sens inarêtable en ce moment, sauf peut-être son corps, qui peut le trahir", s'est enthousiasmé Rodolphe Gaudin.

La fusion fait toujours mousser

La fusion a beau être avortée, les bagarres continuent entre la Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR). La FFR a décidé d'annuler, après une réunion de son bureau fédéral, les reports des rencontres opposants Montpellier au Racing 92 et Castres au Stade Français. La conséquence est simple pour les deux clubs franciliens. Cela revient à un forfait et donc match perdu pour les clubs franciliens. Sans surprise, le MHR est venu critiquer la ligue, pointant une décision prise "sans concertation".

Dans un autre communiqué plus tard, mercredi, la Ligue "ne comprend pas" et maintient le report des matchs. "Avant de communiquer, ces gens-là devraient se voir toute une journée pour se rabibocher. C'est dramatique pour le rugby, pour le Top 14, pour la valeur marketing de ce sport", s'est indigné Philippe Bruet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.