Le brief politique, France info

Un nouveau dissident pour LREM à Villeurbanne

Après Cédric Villani à Paris, David Kimelfeld à Lyon, c'est au tour de Bruno Bonnell à Villeurbanne de se présenter sans l'investiture de LREM. Le député du Rhône sera candidat à la mairie et à la métropole quoi qu’il arrive.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le député LREM du Rhône Bruno Bonnell, le 11 avril 2019 à Villeurbanne.
Le député LREM du Rhône Bruno Bonnell, le 11 avril 2019 à Villeurbanne. (JOEL PHILIPPON / MAXPPP)

C’est presque une double dissidence puisque Bruno Bonnell se présente contre le candidat investi par LREM à la mairie de Villeurbanne, Prosper Kabalo, mais aussi à la tête de la Métropole pour laquelle le parti n’a pas encore tranché. En plus Bruno Bonnell va former un ticket avec une élue ex-LR : Emmanuelle Haziza.

Déçue de ne pas être investie par son parti, elle l’a quitté pour se présenter comme tête de liste à Villeurbanne avec le marcheur comme numéro 2. Ils forment le ticket inverse pour la métropole : lui en tête de liste, elle en deuxième position.

Réaction des membres de la Commission nationale d'investiture de la REM que le député du Rhône a croisé à mercredi 22 janvier l’Assemblée : "Tu nous as mis un beau bordel !". Bruno Bonnell estime que sa candidature ne va pas affaiblir la majorité et si jamais le parti présidentiel ne le choisit pas pour la métropole, il a un joker : le député marcheur a déjà l’investiture du mouvement radical, dont il est aussi vice-président au niveau national.

Le député LREM du Rhône Bruno Bonnell, le 11 avril 2019 à Villeurbanne.
Le député LREM du Rhône Bruno Bonnell, le 11 avril 2019 à Villeurbanne. (JOEL PHILIPPON / MAXPPP)