Le brief politique, France info

Municipales : le Parti animaliste va présenter une dizaine de listes

Le petit parti défenseur de la cause animale a présenté sa première liste à Toulouse, il y en aura bientôt une au Havre et dans d'autres grandes villes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Affiche de campagne du Parti animaliste aux élections européennes, en juin 2017.
Affiche de campagne du Parti animaliste aux élections européennes, en juin 2017. (LOIC VENANCE / AFP)

Le Parti animaliste a fait un carton relatif lors des dernières européennes : 490 000 voix, 2,2% des suffrages. Mieux que les "gilets Jaunes" et mieux que les Patriotes de Florian Philippot. Du coup ils repartent au combat pour les élections municipales avec une liste à Toulouse et bientôt une autre au Havre. Il y en aura dans une dizaine de grandes villes, assure la cofondatrice du parti, Hélène Thouy.

A Paris, Montpellier et Grenoble, le Parti animaliste a choisi de s’allier avec EELV et David Belliard. Avec pour Paris une tête de liste dans le 16e arrondissement, Muriel Fusi, potentiellement une élue donc.

On reconnait ce petit parti aux animaux qui fleurissent sur ses affiches de campagne. A Toulouse c’est un écureuil, pour le Havre ça sera un chien ou un chat. Mais tout cela est très sérieux. Le Parti animaliste a un programme : il est contre l’abattage sans étourdissement, il veut interdire les cirques avec des animaux, promouvoir des repas 100% végétariens dans les cantines... Tout ça en créant dans tous les conseils municipaux où il le pourra des délégations à la cause animale.

Affiche de campagne du Parti animaliste aux élections européennes, en juin 2017.
Affiche de campagne du Parti animaliste aux élections européennes, en juin 2017. (LOIC VENANCE / AFP)