Le brief politique, France info

Emmanuel Macron n’ira pas au congrès des maires de France la semaine prochaine

Rien ne va plus entre Emmanuel Macron et le président de l’Association des maires de France François Baroin.

François Baroin et Emmanuel Macron au congrès des maires de France en 2017. 
François Baroin et Emmanuel Macron au congrès des maires de France en 2017.  (ETIENNE LAURENT / EPA)

Un ministre accuse le président de l'Association des maires de France, François Baroin, d’être dans un "trip d’opposition pure et dure" et limite "impoli". Par exemple, quand il ne transmet pas la demande d’invitation à déjeuner du président auprès du bureau de l’association ou encore quand il laisse planer le doute sur la venue du président alors qu’Emmanuel Macron l’a prévenu il y a 15 jours déjà qu’il ne viendrait pas au congrès des maires la semaine prochaine, mais qu’il invitait à l’Elysée tous les participants le mercredi 21 novembre. Et puis, dernière vexation, l’intervention du Premier ministre Edouard Philippe calée à la toute fin du congrès le 22, en fin d’après-midi, quand tous les maires quittent la salle pour aller prendre leur train.

La note du Brief

Un 20/20 pour Jean Michel Blanquer qui se dévoile pour faire avancer la cause, la lutte contre le harcèlement, devant les enfants dans l’émission "Au Tableau !" sur C8, le ministre de l’Education a fait cet aveu : "J'ai connu moi aussi le harcèlement dans la cour de récréation, le fait de se battre. C'est ce qu'il y a de pire dans la vie quotidienne que de vivre cela" (extrait de l'émission Au tableau ! sur C8 diffusé samedi 17 novembre).

François Baroin et Emmanuel Macron au congrès des maires de France en 2017. 
François Baroin et Emmanuel Macron au congrès des maires de France en 2017.  (ETIENNE LAURENT / EPA)