Le brief politique, France info

Le mouvement Territoires de progrès, aile gauche de La République en marche, se reverra après les municipales

Le mouvement Territoires de progrès s’est réuni pour la première fois ce week-end, cette nouvelle composante de la majorité est composé d'une soixantaine de membres et prévoit déjà d’autres rendez-vous

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Yves Le Drian, le 6 avril 2019 lors du G7 à Dinard (Ille-et-Vilaine).
Jean-Yves Le Drian, le 6 avril 2019 lors du G7 à Dinard (Ille-et-Vilaine). (STEPHANE MAHE / AFP)

Cela faisait des mois qu’ils en parlaient : les deux ministre venus du Parti socialiste, Olivier Dussopt et Jean-Yves Le Drian, ont enfin mis sur pied leur mouvement, appelé Territoires de progrès. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics et le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères veulent attirer tous les élus et sympathisants de gauche susceptibles de soutenir Emmanuel Macron à la prochaine la présidentielle. "L’objectif, c’est d’élargir la majorité à gauche, ça permet d’avoir un endroit où on partage les mêmes idées", explique Olivier Dussopt.

Un "club d'alcooliques anonymes", tacle Olivier Faure

Cette nouvelle composante de la majorité compte une soixantaine de membres et prévoit une nouvelle réunion après les élections municipales. Ils ont déjà mis en place des groupes de travail sur la décentralisation ou la dépendance.

La soixantaine de membres de cette aile gauche de la majorité vient essentiellement du PS d’où la réaction "corrosive" du premier secrétaire socialiste Olivier Faure : "Cela donne le sentiment d'être confronté à un club d'alcooliques anonymes qui, au petit matin, se retrouvent après la gueule de bois et se disent 'bonjour je m'appelle Jean, et voilà j'ai découvert que j'avais trahi la gauche et ce n'est pas facile", a-t-il affirmé dans l'émission "Questions Politiques" sur franceinfo et France Inter.

Jean-Yves Le Drian, le 6 avril 2019 lors du G7 à Dinard (Ille-et-Vilaine).
Jean-Yves Le Drian, le 6 avril 2019 lors du G7 à Dinard (Ille-et-Vilaine). (STEPHANE MAHE / AFP)