Le brief politique, France info

Le chouchou du Medef pour les européennes est… Yannick Jadot

L'organisation patronale a fait passer un grand oral à huit candidats ou leurs représentants fin avril.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts pour les européennes, lors de son intervention devant les membres du Medef, le 25 avril 2019 à Paris
Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts pour les européennes, lors de son intervention devant les membres du Medef, le 25 avril 2019 à Paris (ERIC PIERMONT / AFP)

Contre toute attente, celui qui a le plus impressionné les patrons est donc Yannick Jadot, qui conduit la liste d'Europe Ecologie-Les Verts. On ne parle pas du positionnement politique mais de la prestation : clarté, cohérence des idées, capacité à convaincre. "Il n'était pas dans l'écologie punitive et il a su parler du rôle des entreprises" explique le Medef impressionné aussi par La France Insoumise. Manuel Bompard, numéro 2 de la liste, a notamment parlé d'intelligence artificielle. Mais quelle intervention a été jugée la plus mauvaise ? C'est décidément le monde à l'envers : celle de Nathalie Loiseau. "Elle a simplement lu sa fiche dans une salle pourtant pas hostile" se désole un participant. "On savait qu'elle était mauvaise, c'était la pire". Voilà la candidate macroniste rhabillée aussi par le patronat.  

La phrase du jour signée François-Xavier Bellamy  

Les parents de Vincent Lambert multiplient les recours contre l'arrêt programmé des soins à leur fils. Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, est devenu un symbole du débat sur l'euthanasie. François-Xavier Bellamy soutient ses parents, fervents catholiques. "Des instituts spécialisés proposent d'accueillir Vincent Lambert j'ai du mal à comprendre qu'on se précipite" a expliqué sur RTL la tête de liste Les Républicains pour les européennes. François-Xavier Bellamy estime aussi qu'Emmanuel Macron devrait donner son sentiment sur la question. Mais le sujet divise chez Les Républicains. Jean Léonetti, qui est le père de la loi de 2016 sur la fin de vie, estime que l'arrêt des soins s'inscrit bien "dans le cadre de la loi" et qu'Emanuel Macron "ne peut se substituer au pouvoir des tribunaux et aux décisions médicales".  

La note du brief  

La note de la vraie-fausse bonne idée pour la majorité. La liste LREM-Modem souhaite un dispositif anti-fake news en direct pour les trois débat organisés cette semaine : LCI ce lundi soir, France 2 mercredi, BFM jeudi. L'annonce a été faite hier par Pascal Canfin, le numéro 2 de la liste. Et réponse immédiate des chaînes : ce dispositif est déjà en place. Ajoutons que vérifier les déclarations en temps réel est difficile. Il faut faire des recherches, ça demande du temps. Pas toujours compatible avec le direct.

Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts pour les européennes, lors de son intervention devant les membres du Medef, le 25 avril 2019 à Paris
Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts pour les européennes, lors de son intervention devant les membres du Medef, le 25 avril 2019 à Paris (ERIC PIERMONT / AFP)