Le brief politique , France info

Le brief politique. Limitation à 80 km/h : Edouard Philippe assume ses choix face aux conseils départementaux

Invité de France Bleu Berry, le Premier ministre Edouard Philippe est revenu sur les critiques concernant la limitation à 80 km/h sur les routes départementales. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 2 mai 2018. 
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 2 mai 2018.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Pour calmer la grogne contre la limitation à 80 km/h, le Premier ministre Édouard Philippe a proposé aux départements ruraux de ne pas appliquer la mesure et ils ont refusé, selon les informations de nos confrères de France Bleu Berry. C’est le Premier ministre en personne qui le raconte. Édouard Philippe est en immersion dans le Cher jusqu'au vendredi 4 mai. Il est confronté à la grogne des élus ruraux sur la limitation de vitesse qui sera appliquée le 1er juillet… Une trentaine de présidents de conseils départementaux lui ont demandé de renoncer. Mais d’après Édouard Philippe, quand c’est à eux d’en prendre la responsabilité, ils ne sont pas si motivés que cela. "À chaque fois que je vois un président de conseil départemental en tête à tête, les yeux dans les yeux, je lui dis : 'Est-ce que vous voulez vraiment que l'État dise que la vitesse, c'est 80 mais si vous voulez, vous pouvez passer à 90 ?' Et vous expliquerez pourquoi. À chaque fois, ils me disent de prendre une décision. Il faut que l'État assume ses responsabilités. Je les assume, et j'assume l'impopularité qui va avec", a-t-il déclaré sur France Bleu Berry.   

La note du brief

La note du jour est un 18/20 pour cette belle anecdote racontée par Plantu à la télé suisse. Le dessinateur du Monde a un admirateur : le président du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, qui le bombarde de textos... et de lentilles du Puy. "Il n'arrête pas de m'écrire. Je me dis 'il est gentil avec moi'. On dirait qu'il ne comprend pas mes dessins, parce que je ne lui fais pas de cadeaux", ironise le dessinateur. 

Le Premier ministre Edouard Philippe, le 2 mai 2018. 
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 2 mai 2018.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)