Le brief politique, France info

Le brief politique. Les Européens accouchent d’un accord sur les migrations

L'accord prévoit un renforcement des frontières extérieures, des aides à l'Afrique, la Turquie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuel Macron, au Conseil européen, à Bruxelles, le 29 juin 2018.
Emmanuel Macron, au Conseil européen, à Bruxelles, le 29 juin 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Vers 4h30 vendredi 29 juin, les 28 pays ont trouvé au petit matin un compromis pour que les réfugiés et migrants soient répartis et accueillis sur la base du volontariat. L'accord prévoit un renforcement des frontières extérieures, des aides à l'Afrique, la Turquie. Et la création de centres contrôlés pour étudier les demandes d'asile. "L’étape de ce soir était importante, a déclaré Emmanuel Macron à l'issue de la réunion. Beaucoup prédisaient le triomphe de solutions nationales. Ce soir nous avons réussi à obtenir une solution européenne et un travail en coopération."

La note du brief

La note du jour est une mauvaise note attribuée à Jean-Luc Mélenchon par Nathalie Arthaud après sa joie expansive de voir l’Allemagne éliminée du Mondial de foot. "Un concours de bêtise chauvine", dit la porte-parole de Ligue Ouvrière, qui évoque la «germanophobie » la plus crasse. À tous les censeurs : ce n’est jamais que du football… "Le football est un sport simple", disait Bill Shankly, ancien entraîneur écossais de Liverpool. "Un sport simple, rendu compliqué par des gens qui n'y connaissent rien."

Emmanuel Macron, au Conseil européen, à Bruxelles, le 29 juin 2018.
Emmanuel Macron, au Conseil européen, à Bruxelles, le 29 juin 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)