Cet article date de plus de quatre ans.

Le brief politique. Le FN cherche à déménager

écouter (4min)

Le Front national cherche un nouveau point de chute pour son siège, dont le bail actuel à Nanterre arrive à expiration.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des agents du service d'ordre du FN devant le siège du parti à Nanterre, en mai 2015. (MAXPPP)

Il n'y a pas que le PS qui programme son déménagement. Le FN aussi veut quitter son siège, le Carré à Nanterre (Hauts-de-Seine), et ses 2000m². Le bail s'achève bientôt et un déménagement devrait avoir lieu au plus tard d'ici le début de l'année prochaine.

Peu pratique, mal desservi... Le Carré n'a pas séduit et le parti aurait aimé s'installer à Paris. Mais il y a un petit problème de prix. C'est trop cher, alors le FN se rabat vers l'ouest de la capitale et prospecte. La condition sine qua none : que le nouveau siège soit facile d'accès, pour les élus comme pour la presse.

Sur la liste, Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Courbevoie, mais aussi et surtout Saint-Cloud. Ce qui serait un peu cocasse, comme un retour au source après avoir quitté il y a cinq ans le fameux "Paquebot", l'ancien siège du parti transformé depuis en résidence pour personnes âgées. Le FN ne pourra donc pas s'y réinstaller.. Mais Jean-Marie Le Pen, pourquoi pas, s'amuse un cadre du parti.

La note du brief

12 sur 20 pour le premier débat politique depuis la rentrée, "L'Emission politique" sur France 2. Le duel Edouard Philippe-Jean-Luc Mélenchon a été rempli d'échanges polis, ce qui change de ces débats musclés où l'on finit par ne plus rien comprendre. Du coup on a parfois frôlé l'ennui.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.