Cet article date de plus de cinq ans.

Le brief politique. À l’Assemblée nationale, bientôt des bancs pour suivre les matchs de football ?

C'est l'idée du gardien de but de défenseur de l'équipe de football des parlementaires, le socialiste Régis Juanico, qui y voit une opportunité pour "rassembler".

Article rédigé par franceinfo, Julien Langlet
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le député Régis Juanico, à l'origine de cette idée, le 26 février 2018, à Saint-Etienne. (YVES SALVAT / MAXPPP)

Des bancs de l'assemblée bientôt transformés en tribune pour suivre les matches de l'équipe de France de football ? C'est l'idée du gardien de but de défenseur de l'équipe de football des parlementaires, le socialiste Régis Juanico. Pour l'élu, cela permettrait de ressouder les liens, de "rassembler", en supportant l’équipe de France. "Je suis en train de rechercher la salle, même si je sais que pour la buvette ce sera un peu compliqué, confie Régis Juanico. Pourquoi pas en salle de commission des Affaires culturelles, dont le sport dépend ?" Il pourrait saisir l’occasion du 26 juin, lorsque la France jouera face au Danemark son dernier match de poule.

La note du brief

La note du jour est un carton jaune pour manque de fair-play à l'insoumis Eric Coquerel, arrière dans l'équipe des parlementaires, qui préfère mettre le "hola" plutôt que de faire la ola avec les élus de la majorité... "Je n’ai pas très envie de boire des coups avec les gens d’En marche en ce moment, explique le député. Ils sont un peu trop pour une société où c’est l’intérêt particulier qui l’emporte, je préfère, moi le collectif. Tant mieux si à certains moments, au moins pour le foot, ça leur sert de leçon."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.