Cet article date de plus de quatre ans.

Le brief politique. La rumeur d'un "plan B Juppé" démentie par ses soutiens

écouter (4min)

Alors que François Fillon a prévu de réaffirmer lundi 6 février lors d'une interview donnée à la télévision qu'il ne renoncerait pas à sa candidature, la rumeur d'un "plan B Juppé" est démentie par les lieutenants de ce dernier.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Certains dans l’entourage d’Alain Juppé laissent entendre que si jamais la question d’un plan B se posait, il serait alors le plus légitime. (GEORGES GOBET / AFP)

François Fillon va tenter lundi 6 février une opération de la dernière chance. Impossible de savoir où, ni quand, mais le candidat a prévu une interview à la télé pour dire qu’il ne renoncera pas. Les rumeurs d’un plan B qui s’appelerait "Juppé", elles, ont été relancées ce week-end mais l’entourage du maire de Bordeaux dément.

Les jeunes s'entredévoreraient

"C’est bidon, assure à franceinfo l’un de ses  lieutenants. Nous, on ne bouge pas une oreille." Pourtant, certains dans l’entourage d’Alain Juppé laissent entendre que si jamais la question d’un plan B se posait, il serait alors le plus légitime. Notamment parce qu’il a terminé deuxième de la primaire et que les "jeunes" comme Baroin ou Wauquiez s’entredévoreraient si l’un d’entre eux était candidat.

A suivre aujourd'hui

Benoit Hamon sera à Arcueil dans le Val de Marne.

La note du brief

C’est un 17/20 pour la prouesse technique des équipes de Jean-Luc Mélenchon qui ont fait apparaitre son hologramme près de Paris alors qu’il était en meeting à Lyon. Et d’après eux, 18 000 personnes ont assisté à ce double évènement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.