Le brief politique , France info

Le brief politique. Jean-Luc Mélenchon : "Pour l’instant, c’est Emmanuel Macron qui a le point"

Jean-Luc Mélenchon a admis qu’Emmanuel Macron avait réussi à mettre en place ses réformes libérales sans rencontrer pour l'instant de résistance dans la rue.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Luc Mélenchon était en déplacement à Athènes samedi pour soutenir le lancement d\'un nouveau mouvement politique.
Jean-Luc Mélenchon était en déplacement à Athènes samedi pour soutenir le lancement d'un nouveau mouvement politique. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

En déplacement à Athènes samedi, le leader de la France insoumise a reconnu que le président avait réussi à mettre en place ses réformes libérales sans rencontrer pour l'instant de résistance dans la rue...  

"Pour l’instant, c’est lui qui a le point, reconnaît Jean-Luc Mélenchon. Faut pas chercher à le cacher : si on raconte des histoires, on n’est pas crédible. On peut espérer reprendre le point. Si la jeunesse se met en mouvement, ça y est, c’est parti ! Mais ce pas le cas."

Le député La France insoumise des Bouches-du-Rhône parle d'un "moment étrange dans le pays" parce qu'Emmanuel Macron "est en état sur-critique. Normalement l'avalanche devrait avoir lieu, mais elle n'a pas lieu". "Quand le Président lui-même regarde le pays comme le lait sur le feu, c'est que tout le monde comprend qu'il se passe quelque chose hors du commun poursuit-il. Nous étions le dernier pays d'Europe qui avait un mécanisme de résistance sociale telle que le dur de la réforme libérale qui est passée sur l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne et même le Portugal, l'Italie, n'avait pas atteint la France".

Jean-Luc Mélenchon ne s'avoue pas totalement vaincu. "On peut espérer reprendre le point. Et c'est clair que si la jeunesse se met en mouvement, ça y est, c'est parti", a-t-il conclu.

La note du brief 

Un 20/20 plein d'ironie attribué par Marine Le Pen à Laurent Wauquiez. Elle s'amuse de la posture droitière de ce dernier qui confine à l'imposture, dit-elle. "Dans ses discours, c'est après le FN qu'il court", a-t-elle raillé dimanche sur BFMTV.

Jean-Luc Mélenchon était en déplacement à Athènes samedi pour soutenir le lancement d\'un nouveau mouvement politique.
Jean-Luc Mélenchon était en déplacement à Athènes samedi pour soutenir le lancement d'un nouveau mouvement politique. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)