Le brief politique , France info

Le brief politique. Emmanuel Macron adepte des visites surprises pour "garder un contact direct" avec les Français

Des déplacements sans presse et sans élus locaux, Laurent Wauquiez n'a pas été prévenu de la venue du président hier au Puy-en-Velay

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le cortège d\'Emmanuel Macron au Puy-en-Velay, mardi 4 décembre 2018.
Le cortège d'Emmanuel Macron au Puy-en-Velay, mardi 4 décembre 2018. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

Laurent Wauquiez s’est plaint auprès d’un responsable de son parti : le président de la République ne l’a pas prévenu de sa visite mardi 4 décembre au soir à la préfecture du Puy-en-Velay. Le chef de l’Etat est venu soutenir les agents après l’incendie de la préfecture samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes". Or il se trouve que c’est le fief de Laurent Wauquiez, qu’il est aussi président de la région Auvergne-Rhône Alpes. C'est un "manque de respect républicain, une mauvaise manière", dit son entourage.

>> VIDEO. Emmanuel Macron hué et insulté à sa sortie de la préfecture du Puy-en-Velay

Emmanuel Macron avait déjà oublié de prévenir les maires des 16e et 17e arrondissements de Paris dimanche dernier quand il s’est rendu à l’Arc de triomphe et avenue Kléber pour constater les dégâts après la manifestation.

Chez les Républicains, certains pensent que le chef de l'Etat a peur d’avoir affaire à des comités d’accueil hostiles. L'Elysée explique qu'il choisit parfois des déplacements sans journalistes et sans élus pour avoir un échange "en toute simplicité, très direct avec les personnes rencontrées".

La note du Brief

La note du bon élève un peu décalé revient à Julien Denormandie. Les "gilets jaunes" veulent du concret sur leur fiche de paye et le ministre de la Ville leur donne le numéro de téléphone qu'il a mis en place pour les aider à rénover leur logement, le numéro du "Service public de la rénovation énergétique" : 0808 700 700.

Le cortège d\'Emmanuel Macron au Puy-en-Velay, mardi 4 décembre 2018.
Le cortège d'Emmanuel Macron au Puy-en-Velay, mardi 4 décembre 2018. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)