Le brief politique, France info

Le brief politique. Au sein des Républicains, le dialogue entre Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse est parfois difficile

Alors que la présidente de la région Ile-de-France a choisi de rester au sein des Républicains, le dialogue avec le président du parti n’est pas toujours aisé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez le 23 mars 2013 lors d\'un séminaire de l\'UMP.
Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez le 23 mars 2013 lors d'un séminaire de l'UMP. (PIERRE VERDY / AFP)

Valérie Pécresse a choisi de rester au sein des Républicains pour défendre leur ligne mais le dialogue avec Laurent Wauquiez est parfois difficile. C’est dans la presse que Valérie Pécresse a appris la nouvelle : Laurent Wauquiez est d’accord pour que son mouvement, "Libres" devienne un mouvement associé aux Républicains. Elle aurait alors plus de poids, des adhérents et même un financement propre. Encore faut-il régler tous les détails et là, l’affaire se corse : il n’y aucun rendez-vous prévu avec le patron des Républicains pour en parler, la direction renvoie l’ensemble au Conseil national fin janvier. Comme ce dernier a lieu à Paris, Valérie Pécresse s’attendait à accueillir la réunion en tant que présidente de région. Là encore, une autre petite vexation est venue pointer son nez : "Il n’y a pas de coutume d’accueil par le président de région", explique un conseiller de Laurent Wauquiez.

La note du brief

Un 15/20 pour l’organisation millimétrique du duel entre les Patriotes de Florian Philippot et le FN de Marine Le Pen. Ils présentent chacun un candidat dans le Val-d’Oise et dans le Territoire de Belfort pour deux législatives partielles. Premier tour le 28 janvier… Mardi 16 janvier, les deux partis ont envoyé un poids lourd à Belfort pour soutenir leur candidat : Florian Philippot pour les Patriotes et Steeve Briois pour le FN, qui se croiseront peut-être dans les rues de Belfort.

Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez le 23 mars 2013 lors d\'un séminaire de l\'UMP.
Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez le 23 mars 2013 lors d'un séminaire de l'UMP. (PIERRE VERDY / AFP)