Le brief politique , France info

Laurent Wauquiez se fait tirer les oreilles par la ministre du Travail

Muriel Pénicaud reproche au président de la région Auvergne Rhône Alpes ses choix en matière de formation.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le président du parti Les Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le 9 octobre 2018.
Le président du parti Les Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le 9 octobre 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Muriel Pénicaud vient d’écrire au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans ce courrier, la ministre du Travail souligne que Laurent Wauquiez a "supprimé 65% des formations des chômeurs les moins qualifiés". Un chiffre qui est contesté par l’équipe de Laurent Wauquiez.

Le problème est que pour bénéficier de la manne du "Plan d’investissement compétences", il faut signer une convention avec l’État d’ici à fin janvier. Cela représente 15 milliards d'euros distribués par l'État aux régions pour la formation des chômeurs éloignés de l’emploi et des jeunes décrocheurs. Et, pour l’instant, il y a deux régions qui n’ont pas signé. Il s'agit de celle de Renaud Muselier, Provence-Alpes-Côte d'Azur et celle de Laurent Wauquiez.

La note du Brief

Un 2 sur 20 pour La France insoumise qui a du mal avec la démocratie interne. Le parti de Jean-Luc Mélenchon a exclu de sa liste pour les élections européennes deux frondeurs, qui sont pourtant des figures du parti. Certains à la direction leur reprochent de critiquer tout le monde et d'avoir pris des positions contraires à la ligne du parti.

Le président du parti Les Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le 9 octobre 2018.
Le président du parti Les Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le 9 octobre 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)