Le brief politique, France info

La grande inconnue de la conférence de presse d'Emmanuel Macron : les 80Km/h

"Le président doit bouger sur les 80km/h" d'après un ministre influent. Le président de la République va-t-il en parler ce soir ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h en Haute-Saône
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h en Haute-Saône (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON)

C’est la grande inconnue de cette conférence de presse : le président va-t-il faire l’impasse sur les 80km/h ? C’est pourtant l’une des mesures, avec la hausse des taxes sur les carburants, qui a déclenché le mouvement des "gilets jaunes". Et il n’y a aucune trace de ce sujet dans les annonces présidentielles qui ont filtré la semaine dernière après l'allocution avortée lundi 15 avril à cause de l'incendie de Notre-Dame. D’après un ministre influent, "C’est évident, le président doit bouger sur cette question, car la mesure est vécue comme arrogante vis-à-vis des territoires". Pour ce ministre, la solution c’est de responsabiliser les élus locaux, de laisser décider les départements. "Mais alors - dit-il - il faudra qu’ils assument s’il y a plus de morts sur les routes."

Une conférence de presse marathon

Normalement c’est prévu pour durer deux heures, mais d’après un intime du président il faut se préparer à un nouveau marathon : "Il va vouloir faire un grand débat avec les journalistes". D’après ce responsable de LREM, "On l’a suffisamment accusé de ne pas parler aux journalistes, tant qu’il y aura des questions il continuera". Et il y aura du monde pour lui poser ces questions, puisqu’hier soir 300 journalistes étaient inscrits pour cette première conférence de presse d’Emmanuel Macron.

La phrase du jour est signée François Hollande 

"Ça serait un comble qu’on supprime l’ENA quand d’autres veulent la créer" : voilà ce qu’a dit l’ancien président hier à Strasbourg lors d’une séance de signature de son livre Les leçons du pouvoir. "J’ai fait cette école, je ne m’en repens pas", a dit François Hollande. Il n’approuve pas du tout cette idée d’Emmanuel Macron de supprimer l’ENA et il ne se prive pas de le faire savoir : "Qu’on puisse réformer, je comprends mais attention, ne cassons pas ce qui est regardé par beaucoup de pays comme une référence".

La note du Brief

C’est la note du "travailler plus" remportée par Brigitte Macron, la première dame va à nouveau enseigner. Avec plusieurs personnalités dont le chef Thierry Marx ou le rappeur Ben-j, elle veut ouvrir deux instituts de formation pour adultes décrocheurs. Le premier à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis où elle donnera ponctuellement des cours de français et de littérature dès la rentrée prochaine. Brigitte Macron cherche des locaux pour ouvrir un deuxième institut l’année prochaine, près de Valence dans la Drôme.

Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h en Haute-Saône
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h en Haute-Saône (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON)