INFO FRANCEINFO. Paris 2024 : en Ile-de-France, des reports de la rentrée scolaire étudiés au cas par cas "si nécessaire"

Les Jeux paralympiques auront lieu du mercredi 28 août au dimanche 8 septembre, soit à cheval entre la fin des vacances d'été et la rentrée scolaire prévue le lundi 2 septembre 2024. Le brief politique de Jean-Rémi Baudot.
Article rédigé par France Info, Jean-Rémi Baudot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les anneaux olympiques devant la façade de la mairie de Paris à 500 jours du début des Jeux le 19 avril 2023 (JOAO LUIZ BULCAO / HANS LUCAS)

En Île-de-France, des reports de la rentrée scolaire 2024 seront étudiés au cas par cas "si nécessaire", en raison de la tenue des Jeux paralympiques sur plusieurs sites de la région, selon les informations de franceinfo ce lundi.

>> Paris 2024 : la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ?

Si les Jeux olympiques de Paris 2024 se dérouleront au cœur de l’été, il n'en sera pas de même pour les Jeux paralympiques qui auront lieu du mercredi 28 août au dimanche 8 septembre, soit à cheval entre la fin des vacances d'été et la rentrée scolaire prévue le lundi 2 septembre 2024. Pendant une semaine, des millions d’élèves seront dans les transports en même temps que des centaines de milliers de spectateurs, athlètes, organisateurs et officiels. Des Jeux en pleine rentrée scolaire posent un problème de sécurité, avec un afflux de touristes et des sites et convois à protéger. Et les transports risquent d'être saturés avec des voies de circulation réservées et des épreuves en pleine ville. "On va avoir un problème de circulation", reconnaît-on au ministère des Transports. 

"La réponse n’a pas encore été trouvée"

Concrètement, comment vont s'organiser par exemple le collège situé dans le quartier du village olympique à Saint-Ouen ou le lycée à proximité du village média au Bourget, en Seine-Saint-Denis ? Jusqu’ici mise de côté, la question commence à agiter le sommet de l’Etat. Selon un ministre chargé du dossier, "le sujet va revenir, car la réponse n’a pas encore été trouvée". 

La maire de Paris Anne Hidalgo ne veut pas d'une rentrée reportée. Le ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye ne veut pas non plus d'un report. Ses services ont saisi le Conseil supérieur de l’Éducation qui doit rendre un avis mercredi 17 mai. Selon les informations de franceinfo, cet avis doit autoriser les recteurs d’académie à reporter la rentrée au cas par cas, "uniquement pour les établissements autour des installations olympiques, et si nécessaire", martèle l’entourage du ministre de l’Éducation. Ce seront des décisions locales. 
 
Tout le monde sait depuis le début que cette question du conflit de dates entre les Jeux paralympiques et la rentrée scolaire va poser problème. Selon les organisateurs de Paris 2024, les dates des Jeux sont "une proposition du Comité d’organisation concerté avec l’Etat et la Ville, puis validée définitivement par le Comité international paralympique". À défaut d’avoir anticipé les problèmes, les différentes collectivités assurent que ce calendrier croisé permettra aux scolaires de voir des compétitions grâce des dizaines de places réservées par la ville de Paris ou les départements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.