Cet article date de plus d'un an.

INFO FRANCEINFO. Le parti Les Républicains compte désormais 85 000 adhérents

Début décembre, la droite va se choisir un nouveau chef. Il y a trois candidats à la présidence des Républicains et l’élection a attiré un certain nombre de nouveaux adhérents : 85 000, selon les derniers décomptes, avec une envolée sur les derniers jours possibles d'inscription.

Article rédigé par Jean-Rémi Baudot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les trois candidats à la présidence des LR, Aurélien Pradié, Éric Ciotti, Bruno Retailleau (de gauche à droite) réunis le 17 septembre 2022 au meeting de rentrée de la fédération des Bouches-du-Rhône à la Ciotat. (FREDERIC SPEICH / MAXPPP)

Le soulagement a été palpable au siège des Républicains avec l’afflux ces derniers jours de nouvelles adhésions. 85 000 adhérents sont désormais à jour de leur cotisation chez Les Républicains, révèle mardi 8 novembre franceinfo. Ils vont voter les 3 et 4 décembre prochains pour départager les trois candidats qui briguent la présidence du parti de droite.

>> Éric Ciotti, Aurélien Pradié, Bruno Retailleau : on vous présente les trois candidats à la présidence de LR

Pour voter, il fallait adhérer avant le 3 novembre. Ce chiffre de 85 000 adhérents peut légèrement être rectifié quand les fichiers seront mis officiellement à jour mais c’est un chiffre qui donne une tendance. En juin le parti comptait 48 500 adhérents, ce qui veut dire que la perspective de pouvoir choisir le nouveau président du parti a poussé plus de 35 000 sympathisants à prendre ou reprendre leur carte.

Selon nos informations, les compteurs se sont affolés lors des dernières heures. Les trois derniers jours, ce sont quelque 5 000 personnes qui ont pris leur carte d'adhérent chez LR. Certains candidats avaient fait des campagnes de rappel par SMS avec des liens pour que d’anciens militants puissent adhérer de nouveau plus facilement.  Avec 85 000 adhérents, on reste toutefois  loin de la belle époque de LR. À la création du parti en 2015, LR comptait 210 000 adhérents. L’UMP de Nicolas Sarkozy en dénombrait 370 000. 

Encore un mois de campagne

Les états-majors des trois candidats scrutent forcément ces chiffres avec beaucoup de précaution. Sur les 35 000 nouvelles cartes, près de 7 000 viennent des Alpes-Maritimes, le bastion d’Éric Ciotti, qui reste la fédération la plus puissante avec 9 200 encartés.

"Il y a un mois j’aurais dit que Ciotti allait gagner mais la dynamique est bonne pour Retailleau", a confié à franceinfo un cadre de LR. Dans le camp du sénateur, beaucoup veulent croire que le vent de Vendée s’apprête à souffler sur la droite.    

Il reste un mois aux candidats pour faire campagne. Il y aura une photo commune le 9 novembre sur la tombe du Général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne), un débat télévisé le 21 novembre et une audition devant le "Parlement" du parti le 26. Et dès mardi matin, les choses sérieuses vont commencer avec la première réunion des directeurs de campagne des trois candidats et déjà des revendications. En coulisses, le camp Retailleau affirme ne pas avoir eu accès aux mêmes fichiers des adhérents que les deux autres candidats, eux-mêmes membres de la direction de LR. Certains ont même compté les retweets des derniers jours sur le compte Les Républicains. Il y en aurait eu un peu plus pour Pradié et Ciotti que pour Retailleau.  Qu’en pensent les 85 000 adhérents LR ? On le découvrira les 3 et 4 décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.