Cet article date de plus d'un an.

INFO FRANCEINFO. Inflation : le gouvernement demande à l'Insee de nouveaux indicateurs pour suivre la précarité en France

Alors que l'inflation a atteint 6,2% sur un an en février, selon l'Insee, le gouvernement demande à l'Institut national de la statistique et des études économiques de lui fournir de nouveaux indicateurs pour suivre la précarité des foyers français, a appris franceinfo de source gouvernementale.
Article rédigé par franceinfo, Jean-Rémi Baudot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Collecte nationale pour les Restos du coeur, le 3 mars 2023 à Bourgoin-Jallieu (Rhône). Photo d'illustration (MOURAD ALLILI / MAXPPP)

Le ministère des Solidarités s'inquiète de ne pas avoir d'indicateurs fiables pour quantifier la pauvreté en France. Ce constat est partagé par les associations et les organismes spécialisés. 

Actuellement, le taux de pauvreté mesuré par l'Insee est de 15%. Pour calculer ce taux, l'Insee se base sur l'enquête Revenus fiscaux et sociaux. "N'entrent donc pas dans le champ de cette enquête les personnes résidant en communautés, les habitations mobiles et sans abris, les ménages d'étudiants", reconnaît l'Insee sur son site internet. Ce taux ne permettant pas de suivre précisément les populations à risques, un membre du cabinet du ministre des Solidarités regrette qu'il n'y ait "pas de thermomètre en temps réel". Les indicateurs sont "obsolètes", ajoute le cabinet de Jean-Christophe Combe. 

Mieux prévenir le basculement dans la pauvreté

Selon les informations de franceinfo, l’Insee va donc devoir proposer une sorte d’"Observatoire de la perception de l’inflation", une compilation trimestrielle avec des foyers types. Cela permettra de mesurer comment ces populations se sentent impactées par l’inflation et comment l’État peut répondre à leurs besoins. L'objectif est de mieux anticiper et prévenir le basculement dans la pauvreté.

Une réunion de travail est prévue la semaine prochaine au ministère des Solidarités. Ce nouvel indicateur est attendu pour le printemps.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.