Le brief éco, France info

Le brief éco. Les réformes fiscales d'Emmanuel Macron rendent les riches encore plus riches

Grâce aux mesures fiscales prises par Emmanuel Macron, les contribuables les plus aisés se sont nettement enrichis.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les riches sont encore plus riches.
Les riches sont encore plus riches. (LIONEL VADAM / MAXPPP)

Les plus riches encore plus riches, c’est ce que révèle un rapport de France Stratégie, un comité d’évaluation rattaché à Matignon. Il montre qu’une minorité de contribuables, les 0,1% les plus riches, soit 38 000 foyers fiscaux en tout, ont déclaré en 2018 27% de revenus de plus.  

En fait, ils ont touché plus de dividendes en tant qu’actionnaires d’entreprises, pour un montant de 23 milliards d'euros en 2018. C’est très concentré puisqu’à eux seuls, ces foyers se partagent les deux-tiers de ces dividendes.

Flat tax et ISF transformé

Cette distribution supplémentaire a été encouragée par ce qu’on appelle la "flat tax". C'est un prélèvement unique sur les revenus du capital qu’Emmanuel Macron a mis en place en arrivant à l’Élysée, et qui permet de moins taxer les dividendes. Ça ne veut pas dire pour autant moins d'argent pour l'État, au contraire même puisque selon France Stratégie, cela rapporte à Bercy puisque plus de dividendes versés, c'est des recette fiscales en plus.

Concernant la supression de l'impôt sur la fortune (ISF), il s’agit pas d'une vraie suppression, mais plutôt d'une transformation de l'ISF en un impôt sur la fortune immobilière. C'est impossible de pouvoir en évaluer l'impact réel sur l'économie française, dit France Stratégie.

Bercy note toutefois un effet positif : la baisse des départs à l’étranger des contribuables aisés. Le niveau d'exil fiscal n'a jamais été aussi bas depuis 12 ans. Que font ces riches Français de leur argent supplémentaire ? France Stratégie est incapable de le dire.

On ne sait donc pas si la théorie du ruissellement vantée par le président fonctionne. En attendant, ces données promettent de faire débat alors que de nombreux français, frappés par la crise, se paupérisent.

Les riches sont encore plus riches.
Les riches sont encore plus riches. (LIONEL VADAM / MAXPPP)