Le brief éco, France info

Le brief éco. Emmanuel Macron 2017 : quel programme pour se différencier ?

Emmanuel Macron a officialisé sa candidature pour l’élection présidentielle, lors d’un déplacement en Seine-Saint-Denis, mercredi 16 novembre. Le candidat a déjà donné quelques indications sur le volet économique et social de son programme.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuel Macron en visite le 30 septembre 2016 à l\'entreprise Ecopla en Isère
Emmanuel Macron en visite le 30 septembre 2016 à l'entreprise Ecopla en Isère (CHRISTOPHE AGOSTINIS / MAXPPP)

Les premiers éléments concrets du programme d'Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle 2017 concernent plutôt l’aspect social. En tête de gondole : l’Education, le début de la longue chaîne de la vie pour éviter aux jeunes d’alimenter le triste bataillon des décrocheurs. L'ex-ministre de l'Economie du gouvernement Valls part du principe que notre système éducatif reste encore trop déterministe sur le plan social. Le fondateur du mouvement En Marche ! veut libérer les énergies en rendant les établissements du primaire autonomes dans leur gestion.

Correction sur les 35 heures et la retraite

L’ancien ministre de l’Economie prône la fin des 35 heures pour les jeunes et l’adaptation du temps de travail selon l’âge, avec des accords par branches professionnelles pour négocier des réductions jusqu’à 32 heures, voire 30 heures hebdomadaires à partir de 50 ans, sur la base du volontariat. En ce qui concerne les retraites, là où les candidats de droite veulent reculer l’âge de départ à 65 ans, Emmanuel Macron promeut un système à la carte, en fonction des parcours individuels et des métiers.

Le chômage avec des droits élargis

Le fondateur du mouvement En Marche ! propose d'élargir le droit aux indemnités aux travailleurs indépendants et aux chefs d’entreprises qui n’y ont pas accès aujourd’hui. Emmanuel Macron souhaite aussi voir l'Etat gérer lui-même l'Unedic, ce qui mettrait un terme à la gestion de l’organisme par les partenaires sociaux. Cela marquerait donc la fin du paritarisme.  

Sur quoi Emmanuel Macron fait-il la différence ?

L’ancien ministre parle de l’Economie et l’incarne autrement. En ayant fait bouger les lignes sur la liberté d’entreprendre avec la promotion de la French Tech, l’ouverture du métier de notaire, le travail du dimanche et la libéralisation du transport en autocar, il a fait grincer des dents mais il a aussi secoué le cocotier. Emmanuel Macron entend incarner une autre voix et une autre voie, ringardiser la droite et la gauche réunies. Il se lance dans un pari un peu fou : être le candidat 2.0 d’un pays dont la politique affiche dans l’opinion plutôt un 0 pointé.

 

 

Emmanuel Macron en visite le 30 septembre 2016 à l\'entreprise Ecopla en Isère
Emmanuel Macron en visite le 30 septembre 2016 à l'entreprise Ecopla en Isère (CHRISTOPHE AGOSTINIS / MAXPPP)