Le brief éco, France info

Le brief éco. Créer ou reprendre une entreprise pour sortir du chômage

Pour mettre fin à une période de chômage, certains pensent créer ou reprendre une entreprise. La démarche peut paraître longue et difficile. Mais des aides existent.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La mélange des générations dans le monde du travail. Un jeune suit les conseils d\'un homme ayant de l\'expérience dans une entreprise d\'optique OPA-OPTICAD à Miry-Mitry (Seine-et-Marne), le 25 mars 2013.
La mélange des générations dans le monde du travail. Un jeune suit les conseils d'un homme ayant de l'expérience dans une entreprise d'optique OPA-OPTICAD à Miry-Mitry (Seine-et-Marne), le 25 mars 2013. (FRED DUFOUR / AFP)

Créer ou reprendre une entreprise, certains y pensent pour sortir du chômage ou simplement perpétuer une aventure familiale. Mais le parcours pour y parvenir est souvent compliqué. Des solutions existent.

C’est une question soulevée par une lectrice du supplément éco du Parisien-Aujourd’hui en France ce lundi 20 février avec l’opération #MoiEntrepreneur, à laquelle s’associe franceinfo, jusqu’à l’élection présidentielle. Tous les lundis, des responsables d’entreprises présentent leur problématique pour interpeller les candidats dans l’espoir d’obtenir une réponse.

On s'arrête ce matin sur le témoignage de Christine Damiguet qui dirige l’association TIGcRE (Tandem intergénérationnel pour la création et la reprise d’entreprise), une plateforme qui met en relation les entrepreneurs à la recherche d'associés, à condition que les deux collaborateurs n’aient pas le même âge.

Mélanger les générations pour mélanger les expériences

L’idée est de marier l’audace de la jeunesse et l’expérience, la connaissance, du senior. Et cela n’a rien à voir avec un système existant : le contrat de génération qui permet à une entreprise de recevoir une aide de l’Etat pour l’embauche d’un jeune, à condition de garder un ancien. Ici, on parle de reprise ou de création d’entreprise, à l’heure où seniors et jeunes sont touchés par le chômage de masse. Question posée par notre lectrice-auditrice aux candidats à la présidentielle : "Êtes-vous prêts à accompagner ce dispositif par des politiques publiques adoptées ?"

Volonté entrepreneuriale

En 2016, les créations d’entreprises ont atteint un plus haut depuis six ans en France. 550 000 entreprises se sont créées l’an dernier, selon l’Insee (+0,6% par rapport à 2015). Ce très bon cru montre une vraie volonté entrepreneuriale, mais la moitié des jeunes entreprises ne dépassent pas trois ans d’existence.

Mettre en relation, créer des tandems jeunes créateurs et seniors pour les aider à surmonter la peur du risque, ou résoudre la difficulté de trouver des financements, etc. : Bpifrance développe déjà des modules sur ce type de management qui prend de l’ampleur, notamment à travers ce que l'on appelle les Business Family (transmission d’entreprises au sein même de la famille, ou ouverture à l’extérieur pour chercher de nouvelles compétences).

Entrepreneurs, témoignez et posez vos questions aux candidats à l’élection présidentielle sur ce site avec franceinfo.

La mélange des générations dans le monde du travail. Un jeune suit les conseils d\'un homme ayant de l\'expérience dans une entreprise d\'optique OPA-OPTICAD à Miry-Mitry (Seine-et-Marne), le 25 mars 2013.
La mélange des générations dans le monde du travail. Un jeune suit les conseils d'un homme ayant de l'expérience dans une entreprise d'optique OPA-OPTICAD à Miry-Mitry (Seine-et-Marne), le 25 mars 2013. (FRED DUFOUR / AFP)