Le brief éco, France info

Ikea va proposer de louer ses meubles plutôt que de les acheter

Le géant mondial de l’ameublement va étendre au marché français une expérimentation en place, pour l’instant, dans un nombre limité de pays.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une enseigne Ikea, en Norvège. 
Une enseigne Ikea, en Norvège.  (LISE ASERUD / NTB SCANPIX)

Si vous en aviez assez de vous battre avec votre tournevis et la notice de montage de l’étagère Billy ou de la commode Malm, si vous préfériez louer plutôt que de bricoler, il fallait habiter en Suède, aux Pays-Bas, en Suisse ou en Pologne. Prochainement, 30 marchés d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie vont être concernés par cette extension du système de location.  

Mieux respecter l’environnement

Le géant suédois du meuble en kit s’est engagé à devenir une entreprise "circulaire" d’ici 2030 : maîtriser le produit, de l’amont à l’aval, de la fabrication au recyclage en fin de vie. L’argument commercial est simple; il s'agit d'aider les clients à acheter, entretenir et transmettre les produits de manière plus durable. Quand nous louons, nous restituons le bien au vendeur qui va le recycler plus facilement que nous.  

Demande de la clientèle

Ikea a mené beaucoup d’études avant de se lancer dans cette aventure de la location. Les clients professionnels, par exemple, ont plébiscité des offres de location par abonnement. Cela leur permet de réutiliser des produits plusieurs fois avant leur recyclage. Ikea veut réduire la vente des produits jetables à faibles coûts de production et jouer le jeu du recyclage. C’est un nouveau biais stratégique pour le groupe qui a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 39 milliards d’euros, en hausse de 2% par rapport à 2017. Le site internet de la firme a vu sa fréquentation augmenter de près de 10% avec 2,5 milliards de visites en ligne.  

Stratégie de proximité

Ikea a souvent l'image de grands hangars en tôle bleue à la périphérie des villes. Mais il faut maintenant capter des clients urbains qui recourent de moins en moins à la voiture. Il faut aller vers eux, d'où la volonté d'ouvrir des magasins de centre-ville. Ils vont fleurir un peu partout. Le premier Ikea de centre-ville en France ouvrira le 6 mai à Paris, dans le prestigieux quartier de la Madeleine.

Une enseigne Ikea, en Norvège. 
Une enseigne Ikea, en Norvège.  (LISE ASERUD / NTB SCANPIX)