Cet article date de plus de deux ans.

Le billet vert. L'innovation au service de solutions durables et responsables

écouter (3min)

2019 a été marquée par une mobilisation massive des jeunes dans la lutte contre le réchauffement climatique. Début 2020, ces mêmes jeunes passent à l’action. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'affiche de la troisième édition de ce sommet international pour des solutions durables pour la planète.  (CHANGE NOW SUMMIT)

Au salon ChangeNOW, qui vient de se tenir du 30 janvier au 1er février au Grand Palais à Paris, les jeunes étaient des centaines à présenter leurs projets et leurs produits, avec pour but commun, l'innovation responsable et durable.

Des solutions pour tout et pour tous

Organisés par pôles thématiques, les projets présentés au sommet ChangeNOW offraient des solutions dans tous les domaines. Ainsi, l'énergie, la ville durable, la biodiversité, l’agriculture, les rivières et les océans, le recyclage, la mode, faisaient partie des projets abordés et présentés, le tout accompagné par des fonds d’investissement déterminés à faire avancer l’économie verte.

Parmi les nombreuses applications proposées pour nous aider à changer nos comportements, nous avons bien aimé Tooki, un guide de tourisme urbain éco-responsable, on y trouve des restaurant bio, des achats écoresponsables, les transports les moins polluants, le tout à proximité ; ou encore Smiile, un réseau social du partage.

L’alimentation : un sujet sensible

On parle beaucoup de pesticides, de traçabilité, d’additifs ou de colorants ou encore pour la viande, de souffrance animale. C’est d’ailleurs d’actualité, puisqu’on soupçonne que la crise actuelle du coronavirus aurait comme origine de la nourriture sans contrôle, notamment de chauve-souris, vendue illégalement sur les marchés chinois.

Le pouvoir des consommateurs

Avec les solutions numériques, les consommateurs pourraient bien prendre la main notamment avec des applications comme celle de Yuka, qui nous aide à faire des choix lors de nos achats de nourriture en scannant nos produits alimentaires.

Le gaspillage alimentaire

On connaissait Hop Hop food, une application de solidarité, qui favorise les dons alimentaires entre particuliers, on a découvert à ChangeNOW une application pour professionnels, le mealcanteen (avec le slogan "Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas") qui permet à la restauration collective d’ajuster la nourriture à la demande, réduisant ainsi le volume de tonnes de déchets alimentaires produits chaque année.  

Un objectif commun

Comme pour l’énergie ou l’économie circulaire, nos modes de consommations, entre autres, grâce au numérique, pourraient bien faire évoluer nos comportements vers moins de gaspillage et plus de qualité.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.