Le billet vert, France info

Le billet vert. Berlin : du mur de la honte aux murs végétaux

Il y a 30 ans, le 9 novembre 1989, le mur de Berlin est tombé, prélude à la réunification de l’Allemagne, libérée de ce qu’on appelait le "rideau de fer".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La ceinture verte européenne, relique écologique du rideau de fer
La ceinture verte européenne, relique écologique du rideau de fer (MINISTERE ALLEMAND DE L'ECOLOGIE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin tombait. À cette époque, il y avait des couloirs aériens pour désenclaver Berlin, située en Allemagne de l’Est. Jeune pilote sur caravelle, j’ai volé dans ces couloirs larges de 30 kilomètres, trop étroits pour faire demi-tour, même en cas de panne. Nous étions prévenus que hors de ces couloirs, nous risquions d'être attaqué et de se faire tirer sans sommation par des Migs soviétiques. Ce qui est d’ailleurs arrivé à un collègue d’Air France.  

Des lieux de biodiversité

Aujourd’hui on parle de "couloirs écologiques", car ces murs marquant la frontière entre les deux Allemagnes sont devenus un haut lieu de biodiversité ! Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen, à cette époque de nationalité allemande, témoigne de la forte appétence des Allemands pour l’écologie, sans pour autant oublier ces années noires.  

Les murs le long de la frontière ont aujourd’hui laissé la place à des corridors écologiques ou "trames vertes et bleues". Ils créent ainsi une continuité écologique terrestre et aquatique, assurant de ce fait un développement des espèces animales et végétales dans le temps, et dans l’espace.  

Un membre du Cirque sans frontières fait des accrobaties sur un trampoline devant l\'East Side Gallery à Berlin (Allemagne) à l\'occasion de la commémoration de la chute du Mur, le 9 novembre 2014.
Un membre du Cirque sans frontières fait des accrobaties sur un trampoline devant l'East Side Gallery à Berlin (Allemagne) à l'occasion de la commémoration de la chute du Mur, le 9 novembre 2014. (HANNIBAL HANSCHKE / REUTERS)

Un corridor écologique transfrontalier

Cette trame verte européenne constitue le premier corridor écologique transfrontalier au monde. En 2008, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) avec l’aide des États européens, a mis en place un couloir reliant la mer de Barents dans l’océan Arctique à la mer Noire. Long de 13 000 Km, ce couloir est géré par l’association "Ceinture Verte Européenne". La partie allemande est inscrite au patrimoine naturel. "Ce lieu de mémoire très fréquenté, allie à la fois protection de la nature et le tourisme durable".

En France, des couloirs écologiques existent malgré l’étalement urbain

Ils protègent les espèces, y compris en ville, comme à Lyon et Saint-Lunaire par exemple, récompensés en cette année 2019. Même à Paris, l’ancienne voie ferrée de la petite ceinture, appelée "la petite ceinture verte", est devenue un haut de lieu de biodiversité urbaine. Elle fait la joie des promeneurs, joggeurs, Labrador, Jack Russel, et autres espèces en tous genres !

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

La ceinture verte européenne, relique écologique du rideau de fer
La ceinture verte européenne, relique écologique du rideau de fer (MINISTERE ALLEMAND DE L'ECOLOGIE)