Le 17 / 20 numérique, France info

Quand le ministère de l'Agriculture vante les bienfaits de "Farming Simulator"

Le tweet est dans le pré. "Farming Simulator", exigeante simulation agricole, compte un fan de plus : le ministère de l'Agriculture.

(©)

"Farming Simulator ", c'est quoi ? Un jeu qui donne envie à beaucoup de jouer à l'agriculteur sur son ordinateur ou sa console : conduire un tracteur, retourner la terre, semer, répandre des pesticides, récolter, déposer le fruit de votre dur labeur à la coopérative, etc. Une saga vidéoludique qui affiche de jolies récoltes côté chiffres : plus de 3 millions de jeux, toutes versions confondues, ont été vendus et le récent "Farming Simulator 15 " truste le haut des classements de ventes PC en France ces dernières semaines.

Jusqu'à ce matin et ce message du ministère de l'Agriculture posté sur Twitter : "Farming Simulator : le #jeu qui vous donne envie de devenir #agriculteur" avec en lien un article du site Ouest-France.

Les débuts difficiles du jeu en France semblent loin. La version 2008 ne s'était pas du tout vendue en France contrairement à l'Allemagne. Un succès qui touche désormais les Etats-Unis grâce au travail de son éditeur français, Focus Home. Une séduction de longue haleine pour adapter "Farming Simulator " à ce nouvel environnement et donner la possibilité aux joueuses et joueurs de créer une exploitation à l'américaine. C'est désormais un phénomène, notamment en téléchargement.

(©)