Le 17 / 20 numérique, France info

Quand le jeu vidéo le plus nul de l'histoire sert une bonne cause

Depuis 11 heures ce matin, une opération caritative tente de récolter des fonds pour le Secours Populaire. Le nom de cette opération : Desert Bus de l'Espoir. Le principe : faire jouer à des invités plus ou moins prestigieux le jeu le plus nul de l’histoire.

(©)

Un marathon qui se terminera dimanche à 22 heures et qui est à suivre ici.

Le plus nul, vraiment ? Peut-être pas mais quand même. Desert Bus est un un jeu où l’on conduit un bus en ligne droite dans le désert. Le but : rallier Tucson à Las Vegas avec pour seules compagnies des buissons et des moustiques qui s'écrasent sur le pare-brise. Oh, il y aussi un désodorisant en forme de sapin qui se balance au rétroviseur. Et atttention, le véhicule penche vers la droite, il faut donc en permanence le centrer sur la route pour ne pas atterrir dans le fossé. Et assister au dépannage du bus et son retour à Tucson sans pouvoir rien y faire. 

Le secret de ce marathon ? Les invités. Car pour faire vivre un tant soit peu cette longue route ennuyeuse, des invités jouent en direct. Bon, ils n'ont pas grand-chose à faire en même temps, on en profite donc pour les interviewer.

L'opération française, elle, est inspirée en 2007 par l'initiative Desert Bus for Hope  organisée par le groupe canadien LoadingReadyRun : durant plusieurs jours, des équipes se relaient pour jouer non-stop et diffusent leurs péripéties en ligne dans le but d'inciter les internautes à donner de l'argent à l'association Child's Play. L'initiative a inspiré l'association française Loisirs Numériques et les éditions Omaké books pour lancer en 2013 la déclinaison française du Desert Bus , diffusée en direct via Twitch. Cette année, les organisateurs espèrent récolter 50.000 euros.

(©)